Devenir chargé de recrutement : le parcours de Claire-Sophie

Claire-Sophie | Chargée de recrutement | Management de transition | Robert Walters

Après 1 an d’alternance en tant que chargée de recherche au sein de la division IT en Management de Transition, Claire-Sophie continue son aventure Robert Walters en CDI.

Elle revient sur son rôle au sein de l’équipe et sur les missions qui lui sont confiées.

Quel a été ton parcours avant d'intégrer le cabinet Robert Walters ?

Ayant suivi des cours de business lors de mon année d’expatriation en Nouvelle-Zélande, j’ai décidé de m’orienter dans le domaine du commerce. Je me suis dirigée vers un DUT Technique de Commercialisation puis vers une école de commerce en suivant le programme Grandes Ecoles de l’EM Strasbourg. Dans le cadre de ma dernière année de Master II spécialité Ressources Humaines, j’ai intégré le cabinet Robert Walters au sein de la division Management de Transition IT/Digital.

C’est lors de cette expérience que j’ai découvert l’activité du Management de Transition, et j’étais ravie de constater que cela correspondait à ma manière de travailler : être réactif, et répondre à des besoins urgents.

Après 1 an d’alternance, j’ai définitivement intégré l’équipe IT en tant que Chargée de recherche en CDI.

Comment s'articulent tes missions ?

Nos missions sont diverses et variées : nous pouvons rechercher des managers sur des postes à très hautes responsabilités, avec de grosses équipes à manager, ou bien sur des postes plus opérationnels. Les besoins sont directement définis par les clients et sont généralement très urgents. Nous disposons alors de 48 heures voire une semaine pour y répondre et apporter des solutions concrètes : des managers disponibles immédiatement et correspondant parfaitement à leurs attentes. Il faut donc savoir travailler dans l’urgence, comprendre les besoins rapidement, être pertinent, et bien connaître le secteur d’activité sur lequel on opère.

Lorsque nous avons un besoin, nous organisons rapidement un brief afin de rassembler les informations importantes sur le profil et les compétences demandées. Avec le reste de l’équipe, nous échangeons ensuite sur nos premières idées de managers puis établissons une liste de contacts. Le critère essentiel est alors la disponibilité de ce manager.

Afin d’être la plus efficace possible, la confiance est clé au sein de notre équipe. La communication est primordiale, est c’est un esprit que j’apprécie beaucoup dans mon travail. Cet esprit collaboratif nous permet de répondre rapidement aux clients faisant appel à nos services. Cela permet également à chacun de partager des conseils et bons procédés : nous sommes présents pour aider les autres en cas de questionnement ou de difficultés. Nous travaillons toujours dans une optique d’amélioration et d’optimisation. 

Au sein de la division Management de Transition, nous devons allier réactivité et qualité, car nous construisons des relations sur le long terme avec nos clients et candidats. Nous avons donc à cœur de soigner nos échanges

Qu'est-ce qui te stimule le plus dans ton job ?

J’aime apporter des solutions aux consultants avec lesquels je travaille. En tant que chargés de recherche, notre objectif est d’accompagner nos clients et nos managers. J’aime répondre aux problématiques de nos clients, et cette notion d’urgence que l’on retrouve dans le Management de Transition me plaît beaucoup. Cela correspond à ma manière de travailler.

Les managers avec lesquels nous échangeons ont au moins 15 ans d’expérience, ce sont des profils expérimentés, qui présentent plusieurs compétences et qualités indispensables à la réussite de leur mission. Ils fondent leur légitimité sur leur expérience professionnelle. Être au contact de grands directeurs peut parfois faire peur, mais au fil de mes expériences, j’ai découvert qu’il s’agissait de professionnels ayant envie de partager leurs connaissances, leur expérience, et qui sont très pédagogues. Je suis toujours très contente d’échanger avec eux.

Quels sont les prérequis pour être chargé de recherche ?  

Pour travailler au sein de la division Management de Transition en tant que chargé de recherche, il est indispensable de savoir travailler dans l’urgence, de faire preuve d’adaptabilité, d’organisation et de savoir prioriser ses tâches. Une expérience dans les ressources humaines n’est pas indispensable car le cabinet et ses collaborateurs nous forment et nous accompagnent pour nous apprendre les best practices. Il faut également être dynamique, aimer le challenge et savoir faire preuve de flexibilité.

L’adaptabilité est également une qualité nécessaire pour ce poste : nous travaillons quotidiennement sur plusieurs missions en même temps, il faut donc être capable de passer rapidement et aisément d’une mission à l’autre, et d’établir les priorités selon les urgences. 

Le sens du relationnel est également très important car nous échangeons quotidiennement avec des managers de transition. Il faut donc pouvoir analyser et poser les bonnes questions afin de comprendre les attentes de ces derniers.

L’équipe dans laquelle j’évolue est très bienveillante et sait se rendre disponible pour répondre à mes interrogations. En effet, le fait que les consultants soient issus de l’opérationnel permet d’en apprendre davantage sur les spécificités des métiers pour lesquels nous missionnons des managers de transition. 

Ce métier vous intéresse ? Envoyez votre candidature via le formulaire ci-contre.

Ce métier vous intéresse ?

Contactez notre équipe Talent Acquisition via le formulaire ci-dessous.