Motiver ses équipes dans une phase d'incertitude

Femme au téléphone avec deux personnes qui travaillent derrière

Edito de Antoine Morgaut, CEO Europe et LatAm de Robert Walters.

Les cycles se raccourcissent, les à-coups se multiplient, l’incertitude plane. Cette atmosphère, caractéristique des 10 dernières années, a fait naître une nouvelle façon de manager. Les responsables d'équipes doivent désormais gérer à vue, en ajustant leur barre rapidement pour être capables de faire face à un environnement volatile et tendu.


A l’instar du capitaine d’un navire au long cours, le bon manager doit suivre plusieurs principes de base.


Comment faire pour réussir dans un tel contexte ?
Les mers et le ciel sont changeants, les avaries régulières, la fatigue certaine, le mal de mer guette les passagers... A l’instar du capitaine d’un navire au long cours, le bon manager doit suivre plusieurs principes de base :

  • s’entourer de personnes expertes ayant une adaptabilité, une réactivité et une motivation réelles.
  • connaître, communiquer et garder son cap, n’en dévier qu’en cas de nécessité.
  • avoir une vision à 3/5 ans pour transformer les « aléas » économiques en simples incidents de parcours.
  • apprendre à se laisser guider, à établir avec ses coéquipiers une relation de confiance afin de mettre à profit leurs idées.
  • rester humble, respecter les éléments et ne pas contredire son environnement.
  • faire preuve de créativité face aux imprévus et dépasser les avanies.
  • clarifier les tâches, maintenir l’émulation au sein de son équipage, encourager sans relâche.

Une fois ces principes appliqués, le succès est dans l’ADN de l’entreprise : il faut revenir aux fondamentaux de son activité et capitaliser sur toutes ses forces.

 

Pour en savoir plus, contactez :
Coralie Rachet, Directrice France
paris@robertwalters.com
+33 1 40 67 88 00

Conseil en

recrutement