fr

À propos de Robert Walters France

Pour nous, le recrutement est plus qu'un travail. Derrière chaque opportunité se cache la possibilité de faire une différence dans la vie des professionnels.

En savoir plus

Travailler chez nous

Nos collaborateurs font la différence. Lisez leur témoignages pour en savoir plus sur une carrière chez Robert Walters France.

En savoir plus

Contactez-nous

Tant au niveau mondial que local, nous servons le marché du travail français depuis nos bureaux à Paris, Lyon, Nantes et Toulouse.

Contactez-nous
Offres d'emploi

Nos consultants écoutent vos aspirations afin de pouvoir à leur tour partager votre histoire avec les entreprises les plus réputées de France. Écrivons ensemble le prochain chapitre de votre carrière.

Voir toutes les offres d'emploi
Services

Les plus grands employeurs de France nous font confiance pour recruter rapidement et efficacement des personnes répondant à leurs besoins. Consultez l'ensemble de nos services et ressources sur mesure.

En savoir plus
À propos de Robert Walters France

Pour nous, le recrutement est plus qu'un travail. Derrière chaque opportunité se cache la possibilité de faire une différence dans la vie des professionnels.

En savoir plus

Travailler chez nous

Nos collaborateurs font la différence. Lisez leur témoignages pour en savoir plus sur une carrière chez Robert Walters France.

En savoir plus
Contactez-nous

Tant au niveau mondial que local, nous servons le marché du travail français depuis nos bureaux à Paris, Lyon, Nantes et Toulouse.

Contactez-nous

Le courage des recruteurs face à un marché candidats volatile

Paris, décembre 2023. 

Après des mois d’euphorie, aussi bien du côté du nombre d’offres d’emploi que de celui des rémunérations, 2024 sera-t-elle l’année qui marquera la fin de cet engouement ?
Alors que le marché de l’emploi semble retrouver un niveau similaire à celui de 2018, le cabinet Robert Walters mène l’enquête dans sa nouvelle Etude de rémunération, revient sur les tendances qui ont marqué le marché du recrutement en 2023, et présente les perspectives pour 2024.


UN MARCHÉ DE L’EMPLOI RESSERRÉ

Retour à la normale pour le marché de l’emploi : après une année 2022 euphorique, le nombre d’offres d’emploi cadre a subi une baisse de 21% en moyenne en 2023. Si les recrutements ont tendance à se complexifier, ils se poursuivent tout de même avec des candidats volatiles, qui postulent au maximum d’offres éligibles : marqués par les augmentations exceptionnelles reçues l’année dernière, ils restent en veille permanente pour ne pas risquer de passer à côté d’une belle opportunité.

VERS UN RÉÉQUILIBRAGE DES FORCES

En effet, toujours confiants quant aux opportunités d’emploi dans leur secteur (76%), 55% d’entre eux souhaiteraient changer d’emploi dans les 12 prochains mois, avant tout pour un meilleur salaire (94%), pour un autre management (46%), l’évolution de leur carrière (25%), et plus de flexibilité (23%).

Mais en 2024, les candidats qui se disperseront dans une démarche opportuniste seront mal perçus par les entreprises, qui ne seront plus prêtes à tout pour recruter. Elles poseront leurs limites et attendront des candidats un réel projet professionnel : ambitions, compétences à développer, etc.

L’IA, NOUVEAU CAPTEUR D’ENGAGEMENT

Après une entrée remarquée sur le marché du travail, l’intelligence artificielle continuera d’évoluer, et cet outil semble être accueilli avec optimisme par les cadres. 79% d’entre eux déclarent ainsi ne pas être inquiets face à cet outil, et plus de la moitié d’entre eux y voit même l’opportunité d’améliorer leur productivité, en automatisant les tâches à faible valeur ajoutée par exemple.

Outre son intérêt opérationnel, l’IA pourrait devenir pour les entreprises un véritable outil de prévision des démissions des collaborateurs. Une information précieuse quand on sait que 32 % des cadres préfèrent démissionner que de se confronter ou exprimer leur désaccord​. L'IA permettrait aux managers, échaudés par les récents phénomènes de grande démission, de porter un autre regard sur le positionnement de chaque collaborateur : sont-ils au meilleur poste au regard de leurs compétences ? Quels sont les leviers qui les réengageraient ?

QUÊTE DE SENS ? OUI, MAIS PAS À N’IMPORTE QUEL PRIX

90% des cadres déclarent prêter une attention importante aux valeurs de l’entreprise pour laquelle ils postulent. Cependant, cette étude permet de constater que ces professionnels souhaitent avant tout que leur organisation s’engage sur leur équilibre vie pro/vie perso (84%), puis sur les sujets climatiques et la diversité & l’inclusion (28% et 20%). Si l’on parle de « quête de sens » depuis plusieurs années déjà, il semblerait qu’il ne s’agisse pas encore de la priorité n°1 des cadres en France : c’est bien la rémunération qui reste en tête.

Près de la moitié d’entre eux s’attend ainsi à une augmentation pour l’année à venir, et de leur côté, 53% des entreprises envisagent de revoir les rémunérations à la hausse. Seules 23% prévoient des augmentations supérieures à l’inflation, et on observera un retour à l’individualisation des augmentations.

Méthodologie

  • Etude de rémunération : données issues d’entretiens réalisés auprès de 50 000 candidats et clients dans le monde, de janvier à novembre 2023.
  • Enquête Robert Walters : enquête réalisée auprès de plus de 1 400 cadres et entreprises interrogés en ligne en septembre 2023 en France.

 

Partagez cet article

Liens utiles

Vous recherchez des collaborateurs ?
Étude de rémunération
Conseils recrutement
Prendre contact avec nous

Pour en savoir plus, contactez l'un de nos consultants spécialisés.

Accédez à l'étude dans son intégralité :

Pour en savoir plus :

Coralie  Rachet

Coralie Rachet

Managing Director, Paris

Coralie Rachet débute sa carrière à Londres dans la finance puis au sein d’un Big Four. Dans le recrutement depuis 2002, elle est Managing Director Robert Walters & Walters People.

Articles similaires

Voir tout le contenu

Bilan de mi-année : quels salaires pour les cadres ?

Paris, juillet 2023. Dans notre étude de rémunération publiée en décembre dernier, les cadres déclaraient être prêts à démissionner s’ils ne percevaient pas d’augmentation significative. Quelques mois plus tard, le cabinet Robert Walters fait l’état des lieux : ont-ils été augmentés ? ont-ils démiss

En savoir plus

Quel impact de l'IA sur les cadres ?

Paris, novembre 2023. « Intelligence artificielle ». Comment cet outil, dont on entend désormais parler partout, impacte-t-il le marché de l’emploi des cadres, les missions et les organisations ? Finira-t-il à terme par remplacer certains professionnels ? Thibault Gautherot, Manager de la division T

En savoir plus

9 cadres sur 10 plébiscitent la semaine de 4 jours

Paris, juin 2023. Avec 4 jours fériés en mai, les Français peuvent à leur tour expérimenter la semaine de 4 jours en entreprise. Suite aux conclusions publiées par le Royaume-Uni, le cabinet Robert Walters a mené l’enquête auprès des cadres en France. Quel avis ont-ils vis-à-vis de ce nouvel aménage

En savoir plus

I'm Robert Walters Are you?

Rejoignez une équipe internationale, créative et orientée solution. Nous offrons d'excellentes perspectives de carrière et une culture d'entreprise vivante.