fr

À propos de Robert Walters France

Pour nous, le recrutement est plus qu'un travail. Derrière chaque opportunité se cache la possibilité de faire une différence dans la vie des professionnels.

En savoir plus

Travailler chez nous

Nos collaborateurs font la différence. Lisez leur témoignages pour en savoir plus sur une carrière chez Robert Walters France.

En savoir plus

Contactez-nous

Tant au niveau mondial que local, nous servons le marché du travail français depuis nos bureaux à Paris, Lyon, Nantes et Toulouse.

Contactez-nous
Offres d'emploi

Nos consultants écoutent vos aspirations afin de pouvoir à leur tour partager votre histoire avec les entreprises les plus réputées de France. Écrivons ensemble le prochain chapitre de votre carrière.

Voir toutes les offres d'emploi
Services

Les plus grands employeurs de France nous font confiance pour recruter rapidement et efficacement des personnes répondant à leurs besoins. Consultez l'ensemble de nos services et ressources sur mesure.

En savoir plus
À propos de Robert Walters France

Pour nous, le recrutement est plus qu'un travail. Derrière chaque opportunité se cache la possibilité de faire une différence dans la vie des professionnels.

En savoir plus

Travailler chez nous

Nos collaborateurs font la différence. Lisez leur témoignages pour en savoir plus sur une carrière chez Robert Walters France.

En savoir plus
Contactez-nous

Tant au niveau mondial que local, nous servons le marché du travail français depuis nos bureaux à Paris, Lyon, Nantes et Toulouse.

Contactez-nous

Tendances en Tech & Digital pour 2024

Pénuries de talents et de compétences, tendances au freelancing : les entreprises n’ont jamais eu tant de mal à recruter et conserver les professionnels en Tech & Digital. Suite à la publication de notre Etude de rémunération 2024, Thibault Gautherot Manager de la division Tech & Digital du cabinet Robert Walters, présente les tendances à venir et vous donne quelques conseils.

Comment évoluera la demande de compétences Tech & Digital en 2024 ?

La demande restera forte cette année, et cela s’explique par différents événements. Tout d’abord, le marché est extrêmement tendu : la demande est plus forte que les compétences et candidats disponibles, générant des tensions et augmentant les périodes de delivery, soit le temps entre l’ouverture d’un poste et le recrutement d’un candidat.

Dans ce contexte, une dynamique très forte est observée sur le marché, celle de la rétention des talents. En effet, depuis la période post-covid, les candidats souhaitant quitter leur entreprise ont désormais 3 offres d’emploi :

-          Une proposée par nos équipes

-          Une autre trouvée par le candidat pour comparer l’offre initiale

-          Une de la part de leur employeur actuel

Les contre-offres sont de plus en plus courantes : les entreprises ont pris conscience du rallongement des délais de remplacement et de recherche de candidats, elles sont donc prêtes à augmenter le collaborateur afin d’anticiper son départ, voire le retarder.

Dans ce contexte de forte demande de talents en Tech & Digital, nous constatons de plus en plus de candidats se mettant en freelance, et ce de plus en plus tôt. Auparavant, ces profils attendaient d’avoir 10 ans d’expérience en moyenne pour se lancer, tandis qu’aujourd’hui, certains se lancent au bout de 2 ans. Une tendance qui complique la tâche des entreprises souhaitant pérenniser leurs recrutements et conserver les connaissances, puisque le nombre de candidats réceptifs au CDI diminue de plus en plus. On constate ainsi une hybridation du marché, où la typologie de contrat devient secondaire. 

Quelles nouveautés sur le marché Tech & Digital cette année ?

Le marché de l’IT est en perpétuelle évolution. Côté cybersécurité, de nouvelles normes contraignantes et structurantes sont mises en place, générant la naissance de projets et impliquant la nécessité de recruter des candidats, avec de nouvelles compétences. Le règlement DORA en est la parfaite illustration : il apporte un cadre réglementaire sur la résilience opérationnelle numérique en vertu duquel les entités financières devront s’assurer qu’elles peuvent résister, répondre, et se rétablir face à toute perturbation opérationnelle grave, liée aux technologies de l’information et de la communication.

Du côté des ERP, certains éditeurs majeurs comme SAP poussent leurs clients à passer vers de nouvelles versions, c’est le cas notamment avec S4/HANA, et les grands groupes réalisent ces bascules petit à petit. Dans ce contexte, les candidats possédant les compétences en lien avec ces nouvelles versions auront un avantage concurrentiel et pourront négocier leur rémunération à la hausse, une tendance renforcée par leur rareté sur le marché. Les entreprises devront donc faire un choix entre recruter ces talents déjà compétents, ou bien choisir des candidats moins expérimentés, à potentiel, et qu’elles pourront former et fidéliser.

Certains éditeurs de logiciels proposent également des formations à leurs clients pour faciliter la mise en place de leurs outils, adressées aux profils d’intégrateurs, formateurs, etc.

Enfin, en ce qui concerne la Data, l’intelligence artificielle est évidemment au cœur de toutes les discussions depuis plusieurs mois, cependant rien ne s’est encore réellement concrétisé. En effet, excepté les pureplayers dont le business est uniquement centré sur l’IA, les autres structures n’en sont encore qu’aux balbutiements. Certaines doivent également faire face aux inquiétudes internes et à la résistance au changement de certains collaborateurs, qui craignent pour certains d’être remplacés par cet outil. Derrière l’IA se cachent de réels enjeux de communication, ce qui demande du temps.

Malgré tout, les entreprises commencent à s’y préparer, et beaucoup de postes liés à la structuration de la donnée voient le jour pour, à terme, utiliser l’IA de manière pertinente pour l’organisation. En effet, pour générer des résultats de qualité, il est important de structurer les données, de les rationnaliser, pour ensuite mettre en place des cas d’usages concrets et pertinents.

Comment attirer et conserver les meilleurs talents ?

Pour tenter d’attirer et retenir les cadres souhaitant se mettre en freelance, les entreprises doivent leur proposer des perspectives d’évolution. En effet, les professionnels en Tech & Digital craignent d’être obsolètes, de ne pas avoir les connaissances pour valoriser leur expérience à l’avenir. Il faut donc leur proposer des parcours de carrière différents, avec des responsabilités managériales, de l’évolution en transverse leur permettant de se rapprocher du business, ou encore de se former sur d’autres sujets. Il est peine perdue de retenir le collaborateur uniquement via une rémunération attractive, le freelancing restant sur ce point toujours plus intéressant.

Plus que jamais, 2024 sera une année clé en termes de rétention des talents. Nous recommandons aux entreprises de mettre en avant leurs projets actuels et futurs, d’être dans un contexte dynamique, et de présenter la DSI comme un réel business partner. En effet, lorsque le DSI est membre du COMEX par exemple, cela renvoie une image positive aux professionnels souhaitant rejoindre l’entreprise : ils seront impliqués dans les décisions stratégiques, et auront l’opportunité de mener des projets innovants, ayant une forte plus-value sur l’activité de l’entreprise.

Le sujet de la flexibilité revient au cœur des négociations cette année, et s’il n’est pas envisageable de repasser à un rythme 100% au bureau, il faudra savoir doser ces modes de travail. En effet, il est important pour conserver et attirer les talents de transmettre un sentiment d’appartenance, de créer une ambiance d’équipe, de mettre en avant l’humain et les valeurs, pour que les candidats envisagent de rester.

« Dans ce contexte où les profils en middle et top management sont de plus en plus difficiles à convaincre et souhaitent se lancer en freelance, vous pouvez compter sur l’accompagnement de notre équipe spécialisée dans le recrutement de profils en Tech & Digital, qui saura mettre en avant vos atouts et vous conseiller afin de recruter les meilleurs talents pour vos équipes ».

Partagez cet article

Liens utiles

Recevez nos offres d'emploi
Étude de remuneration
Conseils en recrutement
Prenez contact avec nous

Pour en savoir plus, contactez l'un de nos consultants spécialisés.

Pour en savoir plus :

Thibault  Gautherot

Thibault Gautherot

IT & digital, Paris

Fort d’une expérience en environnement SAP, qu’il étend à l’ensemble des ERP, Thibault rejoint la division IT & Digital en 2015 et est aujourd’hui Manager de cette practice. 

Articles similaires

Voir tout le contenu

À quoi s'attendre en Tech & Digital en 2024 ?

Quelles seront les grandes tendances et comment devraient évoluer les rémunérations en 2024 ? Les candidats IT devraient toujours autant driver le marché en 2024. Les DSI ont toujours besoin d'experts autour des sujets ERM, data, réseaux et sécurité. Sur un marché pas toujours lisible, les collabora

En savoir plus

66% des cadres estiment que les seniors sont exclus sur CV

Paris, décembre 2023. L’année 2023 a été riche en rebondissements pour l’actualité des Seniors : allongement de la durée des carrières, réforme des retraites, CDI Seniors ; la perception de ces professionnels en entreprise évolue peu à peu. Alors que près de 9 cadres sur 10 estiment que les Seniors

En savoir plus

Le courage des recruteurs face à un marché candidats volatile

Paris, décembre 2023. Après des mois d’euphorie, aussi bien du côté du nombre d’offres d’emploi que de celui des rémunérations, 2024 sera-t-elle l’année qui marquera la fin de cet engouement ? Alors que le marché de l’emploi semble retrouver un niveau similaire à celui de 2018, le cabinet Robert Wal

En savoir plus

I'm Robert Walters Are you?

Rejoignez une équipe internationale, créative et orientée solution. Nous offrons d'excellentes perspectives de carrière et une culture d'entreprise vivante.