fr

À propos de Robert Walters France

Pour nous, le recrutement est plus qu'un travail. Derrière chaque opportunité se cache la possibilité de faire une différence dans la vie des professionnels.

En savoir plus

Travailler chez nous

Nos collaborateurs font la différence. Lisez leur témoignages pour en savoir plus sur une carrière chez Robert Walters France.

En savoir plus

Contactez-nous

Tant au niveau mondial que local, nous servons le marché du travail français depuis nos bureaux à Paris, Lyon, Nantes et Toulouse.

Contactez-nous
Offres d'emploi

Nos consultants écoutent vos aspirations afin de pouvoir à leur tour partager votre histoire avec les entreprises les plus réputées de France. Écrivons ensemble le prochain chapitre de votre carrière.

Voir toutes les offres d'emploi
Services

Les plus grands employeurs de France nous font confiance pour recruter rapidement et efficacement des personnes répondant à leurs besoins. Consultez l'ensemble de nos services et ressources sur mesure.

En savoir plus
À propos de Robert Walters France

Pour nous, le recrutement est plus qu'un travail. Derrière chaque opportunité se cache la possibilité de faire une différence dans la vie des professionnels.

En savoir plus

Travailler chez nous

Nos collaborateurs font la différence. Lisez leur témoignages pour en savoir plus sur une carrière chez Robert Walters France.

En savoir plus
Contactez-nous

Tant au niveau mondial que local, nous servons le marché du travail français depuis nos bureaux à Paris, Lyon, Nantes et Toulouse.

Contactez-nous

Chief of Staff : le nouveau bras droit des dirigeants

Paris, mars 2023. 

Une nouvelle tendance qui se développe de plus en plus en France : le poste de Chief of Staff. Depuis quelque temps maintenant, les dirigeants d’entreprises décident de se faire accompagner et conseiller par ces professionnels. Justine Baronnet Fruges, Senior Manager au sein du cabinet Robert Walters, revient sur ces nouveaux profils.

Une nouvelle fonction clé pour les organisations

Alors qu’en France le nombre de Chief of Staff a augmenté de 19% en un an, l’attrait des entreprises pour ces professionnels ne faiblit pas. « Si ces profils sont apparus aux Etats-Unis en premier lieu, les dirigeants français souhaitent désormais à leur tour recruter un talent qui les accompagnera sur des sujets de développement, d’organisation », remarque Justine Baronnet Fruges.

Alors qu’en France le nombre de Chief of Staff a augmenté de 19% en un an, l’attrait des entreprises pour ces professionnels ne faiblit pas. « Si ces profils sont apparus aux Etats-Unis en premier lieu, les dirigeants français souhaitent désormais à leur tour recruter un talent qui les accompagnera sur des sujets de développement, d’organisation », remarque Justine Baronnet Fruges.

En effet, le Chief of Staff se positionne comme le bras droit du président, l’accompagnant sur différents sujets, aussi bien sur les projets stratégiques que les conseils business. En tant que facilitateur, son rôle est également de faire le lien avec les membres du comité de direction, en vue des COMEX par exemple, et de représenter le président lors d’instances ou autres éléments de communication. « Le Chief of Staff a ce rôle de garant, vis-à-vis de ce qu’est l’entreprise, et de la manière dont elle doit être perçue », explique Justine.  

Qui sont ces nouveaux talents ?

Généralement issus de grandes écoles (HEC, Sciences Po, etc.) et d’un parcours dans le conseil, les Chief of Staff sont de réels cerveaux au service de l’entreprise. Ces talents sont dotés d’une belle plume, d’un esprit de synthèse et maîtrisent l’art oratoire. « Ces professionnels peuvent être considérés comme une excroissance des dirigeants : ils les soulagent sur certains sujets, les aident à mieux préciser leurs besoins, etc. », ajoute Justine.

Majoritairement installés en Ile-de-France, ces talents sont de plus en plus nombreux au cœur des métropoles comme Bordeaux (+83% de professionnels en un an), Lyon (+25%), Marseille (+15%). En effet, qu’il s’agisse des grands groupes, des startups ou des PME, l’ensemble des organisations recherchent ces nouveaux profils, et le nombre d’offres de postes a ainsi augmenté de 21% entre 2021 et 2022. Certaines structures font même le choix de recruter des Chief of Staff pour chacune de leurs directions.

Chief of staff : le tremplin

Parce que les structures dans lesquelles ils sont recrutés sont différentes, et que leur fiche de poste ainsi que leur périmètre varient, les rémunérations de ces profils peuvent aller de 80/90K€ par an à 150K€, comprenant différents avantages. Considéré comme une extension du CEO, le Chief of Staff évolue à ses côtés, et le soulage sur certains sujets.

Réel tremplin dans le parcours des professionnels, le poste de Chief of Staff permet aux candidats d’être au plus près du CEO, et leur offre une dimension clé et stratégique au sein de l’organisation. « Après avoir découvert la société de l’intérieur, le Chief of Staff évolue généralement vers des postes plus opérationnels, avec la gestion d’un PnL, et une forte dimension managériale », ajoute Justine.

Partagez cet article

Liens utiles

Vous recherchez des collaborateurs ?
Étude de remuneration
Conseils en recrutement
Prendre contact avec nous

Pour en savoir plus, contactez l'un de nos consultants spécialisés.

Pour en savoir plus :

Justine  Baronnet Fruges

Justine Baronnet Fruges

Marketing & commercial, Paris. +33 6 60 52 40 45

Diplômée de KEDGE, Justine suit un parcours résolument commercial avant de rejoindre le cabinet en 2011. Depuis 2022, elle dirige les pôles Sales & Marketing et Supply & achats.

Articles similaires

Voir tout le contenu

66% des cadres estiment que les seniors sont exclus sur CV

Paris, décembre 2023. L’année 2023 a été riche en rebondissements pour l’actualité des Seniors : allongement de la durée des carrières, réforme des retraites, CDI Seniors ; la perception de ces professionnels en entreprise évolue peu à peu. Alors que près de 9 cadres sur 10 estiment que les Seniors

En savoir plus

Le courage des recruteurs face à un marché candidats volatile

Paris, décembre 2023. Après des mois d’euphorie, aussi bien du côté du nombre d’offres d’emploi que de celui des rémunérations, 2024 sera-t-elle l’année qui marquera la fin de cet engouement ? Alors que le marché de l’emploi semble retrouver un niveau similaire à celui de 2018, le cabinet Robert Wal

En savoir plus

Quel impact de l'IA sur les cadres ?

Paris, novembre 2023. « Intelligence artificielle ». Comment cet outil, dont on entend désormais parler partout, impacte-t-il le marché de l’emploi des cadres, les missions et les organisations ? Finira-t-il à terme par remplacer certains professionnels ? Thibault Gautherot, Manager de la division T

En savoir plus

I'm Robert Walters Are you?

Rejoignez une équipe internationale, créative et orientée solution. Nous offrons d'excellentes perspectives de carrière et une culture d'entreprise vivante.