fr

À propos de Robert Walters France

Pour nous, le recrutement est plus qu'un travail. Derrière chaque opportunité se cache la possibilité de faire une différence dans la vie des professionnels.

En savoir plus

Travailler chez nous

Nos collaborateurs font la différence. Lisez leur témoignages pour en savoir plus sur une carrière chez Robert Walters France.

En savoir plus

Contactez-nous

Tant au niveau mondial que local, nous servons le marché du travail français depuis nos bureaux à Paris, Lyon, Nantes et Toulouse.

Contactez-nous
Offres d'emploi

Nos consultants écoutent vos aspirations afin de pouvoir à leur tour partager votre histoire avec les entreprises les plus réputées de France. Écrivons ensemble le prochain chapitre de votre carrière.

Voir toutes les offres d'emploi
Services

Les plus grands employeurs de France nous font confiance pour recruter rapidement et efficacement des personnes répondant à leurs besoins. Consultez l'ensemble de nos services et ressources sur mesure.

En savoir plus
À propos de Robert Walters France

Pour nous, le recrutement est plus qu'un travail. Derrière chaque opportunité se cache la possibilité de faire une différence dans la vie des professionnels.

En savoir plus

Travailler chez nous

Nos collaborateurs font la différence. Lisez leur témoignages pour en savoir plus sur une carrière chez Robert Walters France.

En savoir plus
Contactez-nous

Tant au niveau mondial que local, nous servons le marché du travail français depuis nos bureaux à Paris, Lyon, Nantes et Toulouse.

Contactez-nous

Quand le Covid-19 transforme la fonction finance

Paris, juin 2021.

Si déjà avant l’arrivée du Covid-19 de nombreux secteurs avaient entrepris des transformations, elles ont bien souvent été bousculées par l’épidémie. Le cabinet Robert Walters a mené une étude internationale auprès de plus de 5 500 professionnels de la fonction finance, et met en lumière la manière dont cette fonction a été impactée par cette crise sanitaire et ce que ces changements impliquent aujourd’hui pour les professionnels de la finance. 

La fonction finance plus ou moins épargnée par la crise covid-19

La crise sanitaire a touché l’intégralité des entreprises, entraînant des modifications sur leur modèle de fonctionnement, leur chaîne d’approvisionnement mais également sur les fonctions support telles que la finance.

Si de nombreux salariés ont été contraints de réduire leurs heures de travail ou leur salaire (23% des professionnels de la construction, 22% des professionnels de l’ingénierie), la fonction finance semble avoir été épargnée : seulement 7% des professionnels financiers ont été concernés par ces mesures.

Toutefois, la finance a connu un impact plus important au niveau de ses effectifs. Au global, 40% des entreprises dans le monde ont été contraintes de geler temporairement leurs recrutements dans la fonction finance. Le secteur de l’hôtellerie et des loisirs a d’ailleurs été particulièrement touché :  95% des entreprises ont eu recours à un gel des effectifs financiers, et le nombre de postes vacants dans la fonction finance a baissé de près de 5% en un an. Pour d’autres secteurs au contraire, comme les capitaux d’investissements, le nombre de postes vacants en finance a augmenté de plus de 6%.

Ils semblent ainsi avoir pris goût à ce nouvel environnement de travail, puisque 70% des professionnels de la fonction finance souhaitent avoir l’opportunité de travailler plus régulièrement à distance, et 17% souhaitent même le faire de manière permanente. 

De nouvelles compétences requises pour les professionnels de la finance

Nouvel environnement, nouvelles missions : le quotidien des professionnels de la finance a beaucoup évolué depuis l’arrivée du Covid-19. Gérer les imprévus, les risques, utiliser la data et la technologie pour prendre des décisions financières rapides font désormais partie intégrante de leurs missions.

Ainsi, les priorités ont évolué, au même titre que les compétences nécessaires pour assurer ces nouvelles missions : 47% des professionnels de la finance estiment que leurs compétences ne sont plus en phase avec les priorités futures. Un sentiment partagé, puisque la plupart des départements financiers déplorent un manque de compétences clés, et 55% des professionnels interrogés estiment qu’un renforcement des compétences technologiques est nécessaire.

« Le Covid-19 a poussé la fonction finance à produire des analyses de qualité dans des délais encore plus courts afin d’accompagner les prises de décisions opérationnelles et stratégiques. Dans ce contexte, les professionnels financiers, déjà sensibilisés à l’importance des outils et de la data, doivent encore approfondir leurs compétences technologiques et digitales », conclut Aude Boudaud.

Méthodologie de l'infographie : enquête Robert Walters réalisée auprès de plus de 5 500 professionnels et 2 200 entreprises dans 31 pays. 

Partagez cet article

Liens utiles

Vous recherchez des collaborateurs ?
Étude de remuneration
Conseils en recrutement
Prendre contact avec nous

Pour en savoir plus, contactez l'un de nos consultants spécialisés.

Articles similaires

Voir tout le contenu

I'm Robert Walters Are you?

Rejoignez une équipe internationale, créative et orientée solution. Nous offrons d'excellentes perspectives de carrière et une culture d'entreprise vivante.