fr

Services

Les plus grands employeurs de France nous font confiance pour recruter rapidement et efficacement des personnes répondant à leurs besoins. Consultez l'ensemble de nos services et ressources sur mesure.

En savoir plus

Contactez-nous

Tant au niveau mondial que local, nous servons le marché du travail français depuis nos bureaux à Paris, Lyon, Nantes et Toulouse.

Contactez-nous
Offres d'emploi

Nos consultants écoutent vos aspirations afin de pouvoir à leur tour partager votre histoire avec les entreprises les plus réputées de France. Écrivons ensemble le prochain chapitre de votre carrière.

Voir toutes les offres d'emploi
Services

Les plus grands employeurs de France nous font confiance pour recruter rapidement et efficacement des personnes répondant à leurs besoins. Consultez l'ensemble de nos services et ressources sur mesure.

En savoir plus
À propos de Robert Walters France

Pour nous, le recrutement est plus qu'un travail. Derrière chaque opportunité se cache la possibilité de faire une différence dans la vie des professionnels.

En savoir plus

Travailler chez nous

Nos collaborateurs font la différence. Lisez leur témoignages pour en savoir plus sur une carrière chez Robert Walters France.

En savoir plus
Contactez-nous

Tant au niveau mondial que local, nous servons le marché du travail français depuis nos bureaux à Paris, Lyon, Nantes et Toulouse.

Contactez-nous

Les cadres ont-ils obtenu les augmentations demandées en 2022 ?

Paris, mai 2022.

Alors que 44% des cadres s’attendaient à une augmentation significative de leur salaire en 2022, le cabinet Robert Walters a mené l’enquête : ont-ils demandé cette augmentation ? Les entreprises ont-elles répondu positivement en cette nouvelle année post-covid ?

1 cadre sur 2 compte demander une augmentation en 2022

Selon la dernière étude de rémunération publiée par le cabinet Robert Walters, les cadres s’attendaient à un rattrapage, avec une augmentation de leur rémunération suite à la crise traversée et à une année qualifiée de « blanche ». Au premier trimestre 2022, 49% d’entre eux ainsi ont déclaré vouloir demander une augmentation, ou l’avoir déjà fait.

Parmi ceux ayant déjà sauté le pas et demandé une hausse de leur rémunération, 47% ont demandé entre 6 et 10% d’augmentation, et 33% entre 1 et 5%. Pour les cadres n’ayant pas encore demandé d’augmentation mais souhaitant le faire dans les prochains mois, 45% souhaitent demander entre 1 et 5% et 34% entre 6 et 10%.

89% des cadres ayant demandé une hausse de salaire ont été augmentés

Dans un contexte où les entreprises font face à une réelle guerre des talents, 76% d’entre elles sont inquiètes quant à la rétention de leurs collaborateurs. Ainsi, nombre d’entre elles ont accédé aux demandes de leurs collaborateurs, et près de 9 cadres sur 10 ont vu leurs négociations porter leurs fruits60% ont ainsi obtenu l’augmentation demandée21% ont eu moins que celle demandée, et 8% ont obtenu une augmentation supérieure à celle demandée.

Toutefois, certains cadres n’ont pas souhaité demander d’augmentation cette année, que ce soit parce qu’ils sont satisfaits de leur rémunération (26%), parce qu’ils obtiennent toujours leur augmentation sans avoir besoin de négocier (15%), ou encore parce qu’ils sont conscients de la période difficile traversée par leur entreprise et ont pensé qu’elle ne pourrait pas leur offrir d’augmentation (15%, contre 10% l’an dernier).

Les inégalités hommes/femmes persistent

Si les femmes sont aussi nombreuses que les hommes, voire plus nombreuses, à souhaiter demander une augmentation ou à l’avoir déjà fait (respectivement 54% et 45%), seules 50% ont obtenu l’augmentation demandée, contre 72% des hommes. 30% d’entre elles ont obtenu une augmentation inférieure à celle demandée, contre seulement 10% des hommes.

D’autres inégalités sont également à noter du côté des cadres n’ayant souhaité demander une hausse de salaire : les hommes évoquent avant tout le fait d’être satisfaits de leur rémunération (31%), contre seulement 18% des femmes. Elles évoquent plus fréquemment un certain manque de confiance ou de légitimité : 15% d’entre elles n’ont pas demandé d’augmentation car elles pensaient que cela arrivait trop tôt dans leur carrière (vs 8% des hommes), 10% car elles n’ont pas osé, et 6% car elles n’étaient pas sûres de savoir comment négocier (contre 1% des hommes).

« Face à l’importante volatilité des cadres en ce début d’année, les entreprises n’ont pas hésité à jouer sur le levier de la rémunération pour conserver leurs talents, s’alignant ainsi à leurs attentes. Cependant, alors que 2 femmes sur 3 estiment que l’égalité hommes/femmes a été impactée par la pandémie, il reste des efforts à faire pour rétablir un certain équilibre, et les entreprises devront en faire une priorité. Mais plus globalement, s’il est vrai que la rémunération constitue un critère de rétention et d’attraction important pour les cadres, l’implication des entreprises sur les sujets sociaux et environnementaux le devient également », conclut Coralie Rachet, Managing Director des cabinets Robert Walters et Walters People en France.

Partagez cet article

Liens utiles

Vous recherchez des collaborateurs ?
Étude de remuneration
Conseils en recrutement
Prendre contact avec nous

Pour en savoir plus, contactez l'un de nos consultants spécialisés.

Pour en savoir plus :

Coralie  Rachet

Coralie Rachet

Managing Director, Paris

Coralie Rachet débute sa carrière à Londres dans la finance puis au sein d’un Big Four. Dans le recrutement depuis 2002, elle est Managing Director Robert Walters & Walters People.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Articles similaires

Voir tout le contenu

Interview | Salaires : les perspectives 2023

Suite à la publication de notre Étude de rémunération, Coralie Rachet, Managing Director des cabinets Robert Walters et Walters People, a été interviewée par Arnaud Ardoin dans l’émission Smart Job sur la chaîne BSMART. Elle revient sur les tendances du marché des cadres pour 2023 et sur leurs nouve

En savoir plus

Interview : Grande Démission en France

Invités par Lorraine GOUMOT dans l'émission « Happy Boulot Le Mag » sur BFM Business, Coralie Rachet, Directrice Générale France de Robert Walters et Walters People, et Xavier DULIN, Avocat Associé chez Barthélémy Avocats, décryptent notre dernière étude sur le phénomène de la Grande Démission. 8 su

En savoir plus

Étude de rémunération 2021

Paris, janvier 2021. Le cabinet Robert Walters dévoile son étude de rémunération, et avec elle les grandes tendances du marché de l'emploi des cadres en France. La crise sanitaire ayant largement bouleversé le marché du travail en 2020, les niveaux de rémunération resteront majoritairement stables e

En savoir plus

I'm Robert Walters Are you?

Rejoignez une équipe internationale, créative et orientée solution. Nous offrons d'excellentes perspectives de carrière et une culture d'entreprise vivante.