fr

À propos de Robert Walters France

Pour nous, le recrutement est plus qu'un travail. Derrière chaque opportunité se cache la possibilité de faire une différence dans la vie des professionnels.

En savoir plus

Travailler chez nous

Nos collaborateurs font la différence. Lisez leur témoignages pour en savoir plus sur une carrière chez Robert Walters France.

En savoir plus

Contactez-nous

Tant au niveau mondial que local, nous servons le marché du travail français depuis nos bureaux à Paris, Lyon, Nantes et Toulouse.

Contactez-nous
Offres d'emploi

Nos consultants écoutent vos aspirations afin de pouvoir à leur tour partager votre histoire avec les entreprises les plus réputées de France. Écrivons ensemble le prochain chapitre de votre carrière.

Voir toutes les offres d'emploi
Services

Les plus grands employeurs de France nous font confiance pour recruter rapidement et efficacement des personnes répondant à leurs besoins. Consultez l'ensemble de nos services et ressources sur mesure.

En savoir plus
À propos de Robert Walters France

Pour nous, le recrutement est plus qu'un travail. Derrière chaque opportunité se cache la possibilité de faire une différence dans la vie des professionnels.

En savoir plus

Travailler chez nous

Nos collaborateurs font la différence. Lisez leur témoignages pour en savoir plus sur une carrière chez Robert Walters France.

En savoir plus
Contactez-nous

Tant au niveau mondial que local, nous servons le marché du travail français depuis nos bureaux à Paris, Lyon, Nantes et Toulouse.

Contactez-nous

Confinement, et après ? Les cadres veulent revenir au bureau

En plein cœur du second confinement, les modes de travail des cadres sont à nouveau bouleversés. Selon une enquête Robert Walters, 63% d’entre eux étaient toujours en télétravail régulier avant la mise en place des nouvelles mesures de confinement, et 62% affirmaient vouloir garder un rythme d’environ un jour par semaine de home office à l’avenir. Bien loin du 100% télétravail recommandé par le contexte sanitaire. 

Le succès du télétravail 

En octobre, selon une enquête Robert Walters*, 63% des cadres étaient toujours en télétravail, partiellement (51%) ou totalement (12%). Un bouleversement pour une majorité d’entre eux, mais qui n’a pas eu d’impact sur leur productivité. En effet, 43% affirmaient que leur niveau de productivité était le même qu’en présentiel (comme pendant le 1er confinement) et 47% déclaraient même qu’il avait augmenté (contre 33% en mai).

Côté employeurs, le bilan est équivalent : six mois après le début de la crise, 77% d’entre eux affirmaient que leurs équipes toujours en télétravail étaient aussi productives (contre 68% pendant le 1er confinement) et 19% affirmaient même qu’elles l’étaient encore plus (contre 10% en mai).

Depuis le mois de mars, le rapport des cadres et des entreprises au télétravail a nécessairement évolué. Au lendemain du premier confinement, 71% des cadres demandaient à avoir la possibilité de faire plus de home office. Aujourd’hui, 76% d’entre eux déclarent que leur entreprise a bien évolué sur ce point. 

Le retour au bureau privilégié

Si les cadres ne rencontrent pas de difficultés quant à leur productivité en home office, il est à noter que seulement 23% d’entre eux aimeraient avoir un rythme de télétravail soutenu, à savoir avec des visites ponctuelles en entreprise, contre 62% qui préfèreraient venir au bureau environ 4 jours par semaine.

Si le gain de temps (94%), le calme (70%) et le confort (47%) sont les 3 principales raisons pour lesquelles les professionnels apprécient le travail à distance, 81% veulent revenir au bureau pour l’ambiance et retrouver leurs collègues.

En effet, pendant le premier confinement, les cadres en télétravail confiaient faire face à deux types de frustrations : d’une part, celles concernant le temps de travail et la gestion du rythme de home office (41%) et d’autre part, celles imputées à l’isolement et à la solitude accentuées par les difficultés de communication avec les collègues et le management (32%).

Pour Coralie Rachet, Managing Director de Robert Walters France : « Il ne me semble pas que le télétravail ait vocation à être autre chose qu’un outil de flexibilité, et il ne doit surtout pas être généralisé sur le long terme. L’entreprise comme lieu social résiste face à la digitalisation extrême. Collaborateurs comme employeurs s’attachent à défendre la nécessité d’un point de rencontre présentiel pour réunir les compétences, les talents, les personnalités. Alors que beaucoup de voix s’élèvent sur les risques psychosociaux associés au télétravail, ce dernier ne sera bénéfique que lorsqu’il sera choisi et non plus rendu obligatoire par le contexte. »

*Enquête Robert Walters réalisée auprès de plus de 1200 cadres en mai 2020, pendant la période de confinement.
**Enquête Robert Walters réalisée auprès de plus de 1700 cadres en octobre 2020, avant la mise en oeuvre des nouvelles mesures de confinement.

Partagez cet article

Liens utiles

Vous recherchez des collaborateurs ?
Étude de remuneration
Conseils recrutement
Prendre contact avec nous

Pour en savoir plus, contactez l'un de nos consultants spécialisés.

Nos experts :

Coralie  Rachet

Coralie Rachet

Managing Director, Paris

Coralie Rachet débute sa carrière à Londres dans la finance puis au sein d’un Big Four. Dans le recrutement depuis 2002, elle est Managing Director Robert Walters & Walters People.

Articles similaires

Voir tout le contenu

Interview | Salaires : les perspectives 2023

Suite à la publication de notre Étude de rémunération, Coralie Rachet, Managing Director des cabinets Robert Walters et Walters People, a été interviewée par Arnaud Ardoin dans l’émission Smart Job sur la chaîne BSMART. Elle revient sur les tendances du marché des cadres pour 2023 et sur leurs nouve

En savoir plus

Interview : Grande Démission en France

Invités par Lorraine GOUMOT dans l'émission « Happy Boulot Le Mag » sur BFM Business, Coralie Rachet, Directrice Générale France de Robert Walters et Walters People, et Xavier DULIN, Avocat Associé chez Barthélémy Avocats, décryptent notre dernière étude sur le phénomène de la Grande Démission. 8 su

En savoir plus

Étude de rémunération 2021

Paris, janvier 2021. Le cabinet Robert Walters dévoile son étude de rémunération, et avec elle les grandes tendances du marché de l'emploi des cadres en France. La crise sanitaire ayant largement bouleversé le marché du travail en 2020, les niveaux de rémunération resteront majoritairement stables e

En savoir plus

I'm Robert Walters Are you?

Rejoignez une équipe internationale, créative et orientée solution. Nous offrons d'excellentes perspectives de carrière et une culture d'entreprise vivante.