Ancien financier, Henri du Couedic a rejoint le cabinet Robert Walters en tant que consultant en recrutement puis a gravi les échelons jusqu’à devenir Manager. Attiré depuis toujours par le
Grand-Ouest, il revient dans cet article sur les raisons qui l’ont poussé à ouvrir un bureau à Nantes,
et sur les avantages de travailler en région, tout en faisant partie intégrante du Groupe Robert Walters.

Quel a été ton parcours avant d’intégrer le cabinet Robert Walters ?

Après un cursus en école de commerce, dont la dernière année passée à Audencia, j’ai débuté ma carrière dans la Finance au sein du groupe PWC pendant plus de 4 ans en audit, puis en conseil. 

En 2015, j’ai eu envie de me rapprocher de métiers plus commerciaux, tout en conservant mon expertise financière. J’ai ainsi rejoint le cabinet Robert Walters au sein de la division Finance, à Paris. J’ai évolué jusqu’au poste de Manager, puis en 2018 j’ai proposé à la direction de lancer un nouveau bureau pour couvrir le Grand-Ouest. Je suis donc arrivé seul en 2019 pour ouvrir les portes de notre bureau nantais, où nous sommes désormais une petite douzaine, avec les équipes de notre filiale Walters People.

Qu'aimes-tu le plus dans ce métier ?

C’est un métier grâce auquel on change la vie des gens. A leur tour, par leur fonction, les candidats que nous avons recrutés font évoluer les organisations. Finalement, en tant qu’intermédiaire clé dans ce processus, nous fluidifions le marché du recrutement des cadres et dirigeants.

J’aime également la pluralité des missions qui composent la semaine d’un consultant (rendez-vous client, entretien candidat, rédaction d’une proposition, débrief d’un échange, etc.). Si chaque recrutement est nouveau, chaque échange et chaque situation sont aussi uniques. Ceci rend notre métier complexe et nécessite de la part des consultants une grande intelligence de situation et une certaine intuition.

Une anecdote pour illustrer cela : il y a quelques années, je travaillais pour un grand groupe coté, sur une mission difficile. Je devais recruter un profil très technique, et donc pénurique. Après avoir trouvé la candidate idéale et lui avoir fait signer sa lettre d’embauche, celle-ci m’appelle et m’annonce qu’elle ne peut plus rejoindre mon client, car elle vient de découvrir qu’elle est enceinte. Elle avait d’ores et déjà prévenu l’opérationnel. Avec la Responsable des Ressources Humaines, nous avons œuvré pour rassurer la candidate et l’opérationnel, en leur proposant une solution intérimaire pendant quelques mois, grâce à notre équipe Walters People.

Quels sont les pré-requis pour rejoindre ton équipe, à Nantes ?

Je dirais qu’il y a trois aspects essentiels pour rejoindre notre équipe, à Nantes :

  1. Avoir du fond et être capable de tenir des discussions d’un certain niveau avec nos différents interlocuteurs, et notamment nos clients ;
  2. Avoir le goût de la compétition ou une logique de jouer/gagner assez forte ;
  3. Avoir l’esprit d’équipe et un goût pour la convivialité.

Je suis aussi attaché à ce que l’équipe soit constituée de profils issus de parcours et d’univers divers pour que nous puissions nous adapter à nos différents interlocuteurs.

Enfin, j’apporte une attention toute particulière à l’atmosphère du bureau pour qu’elle soit saine, engagée, drôle et bienveillante.

Pourquoi as-tu fait le choix de créer ce bureau à Nantes ?

La création du bureau nantais résulte à la fois d’une belle opportunité professionnelle et d’une aspiration plus personnelle à aller vivre dans l’Ouest. Le Groupe Robert Walters disposait de bureaux en région à Lyon et Toulouse, mais nous n’étions pas encore implantés dans le Grand Ouest, où le marché du recrutement est riche est varié. En effet, le tissu économique y est particulièrement dynamique : on y retrouve des implantations de grands groupes, ainsi que de belles ETI régionales sur quasiment tous les secteurs d’activité : retail, industrie manufacturière, agroalimentaire, aéronautique, automobile, cosmétique, sociétés technologiques, etc. 

De plus, il s’agit d’une région attractive pour les candidats. Ainsi, même si le chômage y est assez bas, la dynamique des arrivées permet d’avoir un marché du recrutement plus équilibré. 

Enfin, je trouve que l’ADN du Groupe Robert Walters, qui s’articule autour de l’excellence du service proposé, des relations durables et de l’esprit d’équipe, s’intègre très bien dans le fonctionnement économique de la région, où les groupes s’entraident et créent des partenariats ensemble.

L’effort pour intégrer le marché est plus long que ce que j’ai connu en Ile-de-France, mais les relations initiées avec nos candidats et nos clients sont durables et notre impact sur l’économie régionale est clairement visible.

Video player requires JavaScript enabled. You can download this video here: /content/dam/robert-walters/country/france/files/vid%c3%a9os-prc/RW%20-%20PRC%20-%202022%20-%20Henri.mp4

Ce métier vous intéresse ?

Contactez notre équipe Talent Acquisition via le formulaire ci-dessous :

Rejoignez-nous 

»

Nos offres d'emploi 

»

Nos conseils
carrière 

»