Devenir consultant en recrutement : le parcours d'Agathe

Evolution de carrière : d'avocate à consultante en recrutement 

Après 7 ans d’avocature, Agathe a fait le choix de rejoindre Robert Walters en tant que consultante en recrutement pour la division Avocats. Elle capitalise aujourd’hui sur ses compétences, son parcours en droit et son réseau pour accompagner des cabinets d’avocats dans leurs missions de recrutement.

Retour sur son changement de carrière et sur les compétences qu’elle a pu acquérir au fil des années.

  • Quel a été ton parcours avant d’intégrer le cabinet Robert Walters ?

Après des études de droit à Cologne en Allemagne, et à la Sorbonne, j’ai passé le Barreau et suis devenue collaboratrice en droit immobilier dans un cabinet d’avocats français, dans lequel je suis restée plusieurs années. J’ai ensuite rejoint un cabinet anglais, afin de diversifier ma pratique et de sortir de ma zone de confort. 

Après sept années d’avocature, j’ai commencé à ressentir une certaine lassitude d’un métier dans lequel je ne parvenais plus à me projeter davantage : je n’envisageais ni de m’installer à mon compte, ni de devenir associée d’un cabinet. Je me suis alors lancée dans une aventure en solitaire, en créant mon propre business (sans rapport avec le droit). Mon goût pour l’entrepreneuriat s’est alors confirmé, et c’est au fil de mes rencontres professionnelles que j’ai creusé la piste du recrutement. 

En 2018, j’ai rejoint le cabinet Robert Walters, en tant que consultante au sein de la division Avocats, avant de devenir Senior Consultant puis Managing Consultant. Ce métier me permet de capitaliser sur mes études en y alliant mon appétence pour le milieu des cabinets d’avocats que j’ai pu côtoyer au cours de mon parcours, tout en devenant intrapreneure au sein d’une grande structure.

  • Quel est l'aspect que tu préfères dans ton métier  ? 

J’apprécie le fait de ne jamais avoir deux journées similaires : ce métier est fait de rencontres humaines, d’échanges. Si le rythme est assez dense, les journées passent vite car les missions sont challengeantes. Désormais, je ne m’ennuie plus ! Lorsque je travaillais en cabinet, je n’avais pas souvent l’occasion de rencontrer des clients ou de me déplacer. Aujourd’hui je rencontre a minima une dizaine de personnes par semaine, c’est radicalement différent. 

J’aime également le sentiment d’amélioration constante que me procure ce métier. La phase d’apprentissage est intensive, notamment sur l’aspect commercial. En intégrant le cabinet, j’ai appris à démarcher des clients, à présenter nos services, notre activité, à parler « argent », à négocier, et plus récemment, à manager. Issue d’un parcours juridique « classique », je ne pensais pas pouvoir développer ce type de compétences, qui me servent aussi bien sur le plan professionnel que personnel. 

Quatre ans après avoir intégré le cabinet, j’essaie de continuer à perfectionner ma pratique au quotidien, tout en développant mon réseau et en étendant ma connaissance du marché. 

  • Quel a été ton plus grand accomplissement professionnel jusqu’à maintenant ?

Les recommandations de mes clients et candidats, satisfaits de la collaboration que l’on a pu avoir. Je trouve cela valorisant car les missions ne sont pas toujours simples, et il faut savoir se créer un réseau, l’entretenir, l’utiliser de manière ciblée et parcimonieuse… un apprentissage de la patience et de persévérance au quotidien !

Une mission en particulier m’a marquée, celle du placement d’un candidat au sein d’un grand cabinet d’avocats américain. Il ne pensait pas pouvoir accéder à ce type de poste un jour, peut-être par manque de confiance en lui, et par méconnaissance du marché. Nous l’avons accompagné tout au long d’un processus de recrutement exigeant, et il était finalement très ému d’avoir décroché cette place ! C’est dans ce type de mission que je me sens particulièrement utile, et que j’ai la réelle sensation de changer, à mon échelle, la vie des gens que je rencontre.

  • Quels sont les pré-requis pour rejoindre ton équipe ?

Pour rejoindre notre équipe, il faut avant tout être ou avoir été avocat. Il est également indispensable d’avoir le sens du contact, d’aimer échanger avec les gens, apprendre à les découvrir, à comprendre leur parcours.

En ce qui concerne les compétences « commerciales », pas de panique : débuter une nouvelle expérience professionnelle comme celle-ci peut être un peu stressant pour les profils avocats peu formés à ces sujets, mais le cabinet Robert Walters propose différentes formations et master class permettant d’appréhender cette dimension du poste.

Nous sommes une équipe composée exclusivement d’anciens avocats, nous avons donc tous le même parcours, ce qui nous permet d’échanger, de nous comprendre et de nous soutenir plus facilement.

Alors vous aussi, ce métier vous intéresse ? Envoyez-nous votre candidature via le formulaire ci-contre.

Video player requires JavaScript enabled. You can download this video here: /content/dam/robert-walters/country/france/files/vid%c3%a9os-prc/RW%20-%20PRC%20-%202022%20-%20Agathe.mp4

Ce métier vous intéresse ?

Contactez notre équipe Talent Acquisition via le formulaire ci-dessous :

Nos actualités 

»

Nous connaître 

»

Nos offres en internes 

»