Video player requires JavaScript enabled. You can download this video here: /content/dam/robert-walters/country/france/files/salary-survey/short-videos-ss22/RW-Finance-SS22.mp4

« En 2022, nous aurons toujours une tension forte sur l’ensemble des fonctions techniques comme sur les postes en consolidation, en compliance et en audit interne. »

Retrouvez l'éclairage de nos experts de la direction financière sur les tendances de recrutement en 2022. 

Comment la crise sanitaire a-t-elle affecté le marché de l’emploi en 2021 ? 

La reprise de l’activité a été très forte en 2021, en raison de l’effet rattrapage des recrutements gelés en 2020, et d’une très forte croissance selon les secteurs d’activité. Les sociétés disposant d’une forte capacité d’investissement, comme les sociétés détenues par des fonds, les start-up ou encore les biotechs effectuant des levées de fonds, ont créé beaucoup plus de postes que les années précédentes.  

La délocalisation des cadres parisiens a tendu le marché candidats sur cette région, mais a permis aux agglomérations de région de bénéficier de compétences parfois très pénuriques localement.

Quels conseils donneriez-vous aux recruteurs qui cherchent à attirer et retenir des talents ?   

Les métiers de la finance sont confrontés à une intense guerre des talents. Les entreprises doivent raccourcir leurs processus de recrutement, valoriser la culture d’entreprise et évaluer attentivement les soft skills, hard skills du candidat, mais également sa motivation.  

En effet, elles devront être vigilantes et ne pas faire de concessions sur leur niveau d’exigence vis-à-vis du candidat, à la fois pour elles, mais également pour qu’il se sente réellement sélectionné. Pour cela, plusieurs aspects sont à prendre en considération : le choix des parties prenantes, l’anticipation de la prise de références ou encore la mise en place d’un business case qui challengera le candidat.  

Côté rétention, deux axes sont importants pour les managers :  

  • en finance, si le rythme de télétravail n’est pas similaire à celui du reste de l’entreprise, les collaborateurs pourront avoir l’impression qu’il s’agit d’une fonction back-office, et ne la considéreront pas comme le business partner qu’elle est réellement. Les managers devront donc veiller à ce que le rythme de télétravail soit en accord avec le reste de l’entreprise 
  • il faudra également travailler le sentiment d’appartenance des collaborateurs, et faire en sorte que le temps passé au bureau soit un temps collectif et de partage. 

Comment devraient évoluer les rémunérations en 2022 ? 

Depuis plusieurs mois, une accélération est à noter au niveau des recrutements sur les fonctions financières. En 2022, il faudra donc s’attendre à une progression de l’ensemble des salaires en France pour ces fonctions. Cette progression sera particulièrement marquée en région, où l’on observera un rattrapage des écarts existant entre les rémunérations en région et celles en Ile-de-France. 

Une forte tension persistera sur l’ensemble des fonctions techniques, notamment sur les postes en consolidation, compliance, audit interne.  

Enfin, les fonds d’investissements jouent un rôle très important sur l’augmentation globale observée au niveau des fonctions financières. Du côté des salaires, les fonds sont actuellement très actifs, créant une forte augmentation des rémunérations dans les sociétés détenues par des fonds. 

Aude Boudaud | le marché de l'emploi 2022 - finance

Contact
Aude Boudaud
Associate Director
tel : 0140670293
email : aude.boudaud@robertwalters.com

Partagez cet article :

Accédez à notre étude de rémunération : 

Confiez-nous vos recrutements 

»

Notre expertise
en juridique et fiscal 

»

Réussir en tant que dirigeant 

»