fr

Services

Les plus grands employeurs de France nous font confiance pour recruter rapidement et efficacement des personnes répondant à leurs besoins. Consultez l'ensemble de nos services et ressources sur mesure.

En savoir plus

Contactez-nous

Tant au niveau mondial que local, nous servons le marché du travail français depuis nos bureaux à Paris, Lyon, Nantes et Toulouse.

Contactez-nous
Offres d'emploi

Nos consultants écoutent vos aspirations afin de pouvoir à leur tour partager votre histoire avec les entreprises les plus réputées de France. Écrivons ensemble le prochain chapitre de votre carrière.

Voir toutes les offres d'emploi
Services

Les plus grands employeurs de France nous font confiance pour recruter rapidement et efficacement des personnes répondant à leurs besoins. Consultez l'ensemble de nos services et ressources sur mesure.

En savoir plus
À propos de Robert Walters France

Pour nous, le recrutement est plus qu'un travail. Derrière chaque opportunité se cache la possibilité de faire une différence dans la vie des professionnels.

En savoir plus

Travailler chez nous

Nos collaborateurs font la différence. Lisez leur témoignages pour en savoir plus sur une carrière chez Robert Walters France.

En savoir plus
Contactez-nous

Tant au niveau mondial que local, nous servons le marché du travail français depuis nos bureaux à Paris, Lyon, Nantes et Toulouse.

Contactez-nous

71% des cadres prêts à retourner chez leur employeur d'avant le covid

Paris, juillet 2023.

Le phénomène de salariés boomerang, soit les professionnels retournant chez leur ancien employeur, semble être en peine croissance. Une tendance notamment observée chez les cadres ayant quitté leur organisation dans la période du confinement.

Des attentes en perpétuelle évolution

D’après la nouvelle enquête du cabinet Robert Walters, les raisons principales pour lesquelles les collaborateurs ont quitté leur entreprise depuis le confinement sont la rémunération, pour 47% des répondants, les valeurs de l’entreprise (35%), ou encore le manque de télétravail (11%).

Toutefois, quelques années après la crise sanitaire, les retours de ces démissionnaires sont mitigés : 48% d’entre eux reconnaissent que leur employeur actuel ne répond plus aux besoins pour lesquels ils ont quitté leur organisation. En effet, la situation économique, notamment liée à l’inflation, et les nouveaux modes de travail flexibles ont eu un impact sur la perception que les cadres avaient du travail et sur leurs attentes vis-à-vis de leur entreprise.

De la grande démission au grand regret ?

La reprise du marché de l’emploi après la crise du COVID-19 a incité un nombre record de cadres à quitter leur emploi, engendrant un phénomène de Grande Démission, observé aux quatre coins du monde. Cependant, cette étude semble faire état des premiers signes de regrets, 60% d’entre eux déclarant qu’ils souhaiteraient retourner chez leur précédent employeur.

« En 2021, nous avons noté des augmentations records des salaires, cependant face à la hausse des prix et à l’inflation, ces augmentations ne semblent plus suffire. De plus, les professionnels ayant changé d’entreprise pour un niveau de rémunération plus élevé sont moins susceptibles de bénéficier d’une augmentation de salaire cette année. Il semble que les collaborateurs se rendent finalement compte que l’herbe n’est pas toujours plus verte ailleurs », analyse Coralie Rachet, Managing Director des cabinets Robert Walters et Walters People France.

Les entreprises adeptes du boomerang ?

6 cadres sur 10 souhaiteraient retourner chez leur précédent employeur, mais pas à n’importe quel prix. En effet, 35% d’entre eux ne le feraient que dans le cas où le management aurait changé et 21% si le salaire augmentait.  Ainsi, 72% des professionnels déclarent rester en contact avec leur précédent manager, que ce soit pour ses conseils professionnels, dans l’éventualité de revenir, ou simplement parce qu’ils s’entendaient bien avec lui.

Du côté des managers, la porte semble être grande ouverte également, puisque 85% d’entre eux envisageraient de recruter un ancien collaborateur, s’il s’agit d’un bon élément. « Le marché du recrutement reste dynamique en 2023, mais la pénurie de candidats persiste. Ainsi, ce vivier de talents prêts à réintégrer l’entreprise et pouvant être rapidement opérationnels enthousiasme de nombreux dirigeants. Déjà initiés à l’entreprise, ils connaissent les processus et ont un réel intérêt pour la marque : plus engagés que jamais, ils constitueront de réels ambassadeurs pour l’organisation », conclut Coralie Rachet.

Méthodologie : Enquête menée auprès de plus de 1600 cadres en France, au cours du second trimestre 2023.

Partagez cet article

Liens utiles

Vous recherchez des collaborateurs ?
Étude de remuneration
Conseils en recrutement
Prendre contact avec nous

Pour en savoir plus, contactez l'un de nos consultants spécialisés.

Pour en savoir plus :

Coralie  Rachet

Coralie Rachet

Managing Director, Paris

Coralie Rachet débute sa carrière à Londres dans la finance puis au sein d’un Big Four. Dans le recrutement depuis 2002, elle est Managing Director Robert Walters & Walters People.

Articles similaires

Voir tout le contenu

Interview | Salaires : les perspectives 2023

Suite à la publication de notre Étude de rémunération, Coralie Rachet, Managing Director des cabinets Robert Walters et Walters People, a été interviewée par Arnaud Ardoin dans l’émission Smart Job sur la chaîne BSMART. Elle revient sur les tendances du marché des cadres pour 2023 et sur leurs nouve

En savoir plus

Interview : Grande Démission en France

Invités par Lorraine GOUMOT dans l'émission « Happy Boulot Le Mag » sur BFM Business, Coralie Rachet, Directrice Générale France de Robert Walters et Walters People, et Xavier DULIN, Avocat Associé chez Barthélémy Avocats, décryptent notre dernière étude sur le phénomène de la Grande Démission. 8 su

En savoir plus

Étude de rémunération 2021

Paris, janvier 2021. Le cabinet Robert Walters dévoile son étude de rémunération, et avec elle les grandes tendances du marché de l'emploi des cadres en France. La crise sanitaire ayant largement bouleversé le marché du travail en 2020, les niveaux de rémunération resteront majoritairement stables e

En savoir plus

I'm Robert Walters Are you?

Rejoignez une équipe internationale, créative et orientée solution. Nous offrons d'excellentes perspectives de carrière et une culture d'entreprise vivante.