Tendance : Étude de rémunération mondiale 2017

Les entreprises accélèrent leur transformation et misent sur des profils rares et à haut potentiel. La sécurisation soutient la création de postes en entreprise

Un regain de confiance affirmé en 2016

Bien qu’ayant connu un démarrage lent en 2016, le marché du recrutement est reparti à la hausse au second semestre. La transformation digitale a largement porté cette dynamique, tous secteurs confondus, que ce soit sur des profils très spécialisés en IT (comme les responsables de la digitalisation) ou en accompagnement du changement – notamment avec les directeurs talent acquisition.

Tendances 2017

Un rapport à la mobilité différencié en fonction de l’âge…

Le marché des cadres est peu marqué par la mobilité en France puisque seuls 3,6% des cadres actifs changent d’emploi chaque année. « Cette mobilité est beaucoup plus élevée pour les juniors, lesquels cherchent à 89% indifféremment des postes en CDD, CDI ou interim* », complète Antoine Morgaut, CEO Europe & Amérique Latine de Robert Walters.

…et de nouveaux critères de sélection

Les recruteurs font le pari d’ouvrir leurs recrutements à des profils moins expérimentés mais agiles et disposant d’un fort potentiel. Ces candidats sont plus nombreux à être issus d’environnements internationaux et à bénéficier d’expériences plus variées.

« Les entreprises doivent développer de nouveaux arguments pour attirer et retenir les talents. Aujourd’hui les cadres quittent leur entreprise pour trois raisons principales : le management, le contenu de leurs missions, et le manque d’évolution ; le salaire quant à lui, ne fait pas partie des premières raisons avancées. L’entreprise, en tant que nouveau village social, a un autre rôle à incarner : celui d’animateur de son écosystème, plateforme de socialisation », déclare Antoine Morgaut.

Des tendances de fond

  • La sécurisation

Plus aucun secteur n’est épargné par ce phénomène de contrôle et de responsabilisation accrus. Ainsi, les fonctions de gestion du risque, de compliance et de contrôle, des rôles qui ne sont pas directement opérationnels, sont devenus indispensables pour nombre d’entreprises.

« Dans les secteurs de l’alimentaire et de la santé, cela correspond au champ règlementaire, dans l’ingénierie au lean management ou au contrôle qualité, dans l’industrie au contrôle voire au double contrôle ; enfin dans le secteur informatique, à la sécurité des systèmes et de la data », conclut Antoine Morgaut.

  • Le management de transition

Entre 2015 et 2016, le management de transition a connu une hausse des demandes de 35% et des rémunérations de 5 à 10%. Face à la volatilité des cycles économiques et à une législation contraignante, les entreprises sont de plus en plus nombreuses à recourir à cette solution souple et réactive. Il est porté par des secteurs diversifiés - automobile, aéronautique, pharmaceutique, agro-alimentaire, industrie, services financiers.

Les métiers les plus porteurs en 2017 :

Ressources Humaines

  • Paie
  • CSP
  • Comp & ben

Juridique & Fiscal

  • Chief Data Officers
  • Compliance
  • Corporate
  • Gouvernance

Avocats

  • M&A
  • Droit boursier
  • Fiscalité
  • Droit immobilier

Banque & Assurance

  • Directeur des souscriptions
  • Contrôle financier
  • Direction des risques
  • Conformité
  • Asset management
  • Gestion privée
  • Souscripteurs
  • Tarificateurs
  • Actuaires

Finance

  • Directeurs financiers
  • Consolideurs
  • Auditeurs

IT & Digital

  • Digitisation managers
  • Développeurs full stack
  • Devops
  • Chief data officers
  • Data scientists
  • Experts cybersécurité
  • UX designers

Santé

  • Medical Device (responsables affaires réglementaires, responsables commerciaux hospitaliers)
  • Biotechnologie (business development, recherche)

Ingénieurs & Supply Chain

  • Système embarqué
  • Lean manufacturing
  • Data mining

Marketing & Commercial

  • Directeurs de catégorie
  • Directeurs de l’offre
  • Directeurs de réseaux
  • Directeurs régionaux

Immobilier & Construction

  • Promotion immobilière (programme/développement)
  • Asset management

Les secteurs qui connaîtront les plus fortes progressions de rémunération :

Ressources Humaines

  • Responsable recrutement +8%
  • Responsable formation +8%
  • Responsable comp & ben +7%
  • Responsable SIRH +8%

Assurance

  • Souscripteur +10%

IT & Digital

  • Responsable digital +10%
  • Responsable sécurité & SI +10%
  • Responsable de projets digitaux +8%
  • Responsable data / data analyst +8%
  • Data scientist +10%
  • Consultant en sécurité informatique +8%

*Etude A Compétence Egale, 2014

Intéressé par le marché de l'emploi des cadres ? Découvrez l'intégralité de notre étude.

Comparez

votre salaire

Read more »