Directions financières de groupe : transformation des DAF de filiales

"Au cours de mes 20 années d’expérience en Finance d’entreprise, j’ai pu témoigner de l’évolution des Directions Financières de filiales de Groupes. Lorsque j’ai démarré ma carrière, leur périmètre de responsabilités incluait les fonctions Contrôle de Gestion, Comptabilité, Achats, Administration des Ventes, Ressources Humaines et Systèmes d’Information. Les principaux enjeux concernaient les clôtures comptables et le reporting périodique, qui se sont par la suite intensifiés avec l’arrivée des nouvelles normes comptables européennes (IFRS, IAS).

Les premiers facteurs de changement sont apparus suite à la crise de 2008 et à la globalisation des marchés. Face à l’intensification de la concurrence, les entreprises ont cherché à optimiser leurs frais généraux et à améliorer leur performance opérationnelle. La transformation des fonctions telles que la Comptabilité, les Ressources Humaines et les Systèmes d’Information a été la réponse à ces nouveaux défis. Après le déploiement d’ERP destinés à automatiser, dématérialiser et optimiser leurs processus financiers, les entreprises ont mutualisé ces fonctions support dans des Centres de Services Partagés internes ou externes, en dehors du périmètre de la Direction Financière de la filiale. Dès lors, nous avons vu se dessiner un nouveau modèle organisationnel des Directions Financières de filiales centré sur l’activité Contrôle de Gestion/Business Partnering ayant vocation à piloter la performance et à accompagner la stratégie Groupe.

Le management de transition, alternative pertinente

Avec la transformation digitale, la concentration des acteurs du marché et l’augmentation de l’exposition aux risques, les entreprises doivent savoir s’entourer de professionnels capables de s’affirmer dans des environnements complexes et matriciels. Si certaines d’entre elles mettent en place des cellules « projet » pour faire face à ces nouveaux défis, le management de transition apparaît comme une alternative pertinente. Outre sa grande flexibilité, cette solution offre aux entreprises l’avantage de disposer de ressources immédiatement opérationnelles, dotées de fortes compétences humaines (leadership, gestion de projet et intelligence relationnelle) et expertes dans la gestion des situations urgentes auxquelles doivent faire face les Directions Financières : pilotage de projets liés aux changements de périmètre juridique, mise en place de services partagés, externalisation, déploiement de nouvelles technologies, optimisation des processus financiers et opérationnels, renforcement du contrôle interne et de la compliance, etc. Le management de transition permet également de pallier avec efficacité l’absence imprévue de collaborateurs clés dans l’entreprise (départs, congés maternité ou arrêts maladie).

Dans un monde aussi compétitif et évolutif que le nôtre, l’agilité est plus que jamais de mise."

Nicole Faboumy
Management de Transition - Practice Finance
Robert Walters

Après avoir débuté sa carrière chez KPMG, Nicole Faboumy évolue à différents postes à responsabilité en Direction Financière dans des Groupes internationaux. Elle intervient ensuite en tant que Manager de Transition comme Directrice de Projets de Transformation dans l’Industrie, avant de rejoindre le département Management de Transition chez Robert Walters. Depuis 2017, elle anime un vivier de managers de transition pour des clients spécialisés dans les secteurs Pharmacie, Chimie, Énergie et Environnement.

Vous souhaitez rencontrer notre division Management de Transition ? Contactez-nous.

Comparez votre
salaire 

Read more »