Crise covid-19 et qualité de vie au travail : comment se sentent les cadres ?

Paris, le 10 juin 2021

A l’approche de la Semaine pour la Qualité de Vie au Travail (14-18 juin), le cabinet de recrutement spécialisé Robert Walters dévoile les résultats d’une étude réalisée auprès de plus de 500 cadres. Depuis l’avant-crise Covid-19, ils sont globalement moins nombreux à affirmer se sentir bien au travail : 66% aujourd’hui contre 77% en 2019.

Plus d’un an après le début de la crise du coronavirus et après l’évolution forcée des modes de travail pour une majorité d’entre eux, les cadres sont moins nombreux à se sentir bien au travail. En effet, alors qu’en 2019, 77% des cadres affirmaient être heureux au travail, ils ne sont aujourd’hui que 66% à se sentir bien dans leur vie professionnelle. 

Enquête bien-être | 66% des cadres affirment se sentir bien et heureux au travail

Des cadres heureux mais surchargés

Parmi les cadres qui se sentent bien, 55% affirment que la crise a eu un impact positif sur leur équilibre vie professionnelle/vie personnelle, et 24% qu’elle leur a permis d’être plus efficaces au travail. En effet, une précédente étude Robert Walters constatait que la généralisation du télétravail avait permis aux cadres d’être plus productifs. 

Enquête bien-être | Impact positif de la crise sur le bien-être au travail des cadres

Néanmoins, si le télétravail a eu des effets positifs sur la productivité des cadres, il a aussi entraîné une augmentation de leur charge de travail. En effet, sur l’ensemble des cadres interrogés, 52% estiment qu’ils travaillent trop, contre 40% en 2019. 

La motivation impactée par la crise, mais pas seulement

Parmi les cadres qui disent ne pas se sentir bien au travail cette année, 36% affirment que la crise a entraîné une baisse de leur motivation, 29% évoquent un sentiment de solitude et l’augmentation de leur charge de travail, et 26% se sentent plus fatigués. Force est de constater que le contexte sanitaire et le développement du travail à distance ont eu un impact sur leur moral.  

En outre, 60% de ces cadres insatisfaits de leur vie professionnelle estiment qu’ils travaillent trop et 53% affirment même qu’ils subissent trop de pression. 

Enquête bien-être | 60% des cadres insatisfaits de leur vie professionnelle estiment qu'ils travaillent trop
Enquête bien-être | Impact négatif de la crise sur le bien-être au travail des cadres

A noter tout de même que 22% des cadres qui ne se sentent pas bien au travail ne mettent pas ce mal-être sur le compte de la crise. 

« La crise sanitaire a renforcé les enjeux autour de la qualité de vie au travail, et les entreprises qui n’avaient pas capitalisé sur le bien-être de leurs collaborateurs ont dû rattraper leur retard pour retenir les talents. Elles devront désormais montrer qu’elles ont tiré les leçons de la crise et qu’elles ne reviennent pas sur certains nouveaux acquis comme le télétravail. », commente Coralie Rachet, Managing Director de Robert Walters France. 

Méthodologie de l'infographie : enquête Robert Walters réalisée auprès de plus de 500 cadres en France en mars 2021.
 

Retrouvez toutes nos actualités ici.

Rejoignez-nous 

»
abstract-purple-panels2

Comparez votre
salaire 

»