Hausse du volume d'offres d'emploi au 2ème trimestre 2015

La 10ème édition du Baromètre Européen de l’Emploi de Robert Walters révèle une hausse du nombre d’offres d’emploi par rapport au second semestre 2014.

Au 2ème trimestre 2015, le volume d’offres publié sur les principaux sites d’emploi en France enregistre une hausse de 7.45% en comparaison au 2ème trimestre 2014. Il est cependant resté constant par rapport au trimestre dernier. « Cette situation n’est guère surprenante puisque le 2ème trimestre s’est joué uniquement sur les mois d’avril et de juin, les ponts de mai ayant ralenti l’activité », précise Coralie Rachet, directrice France du cabinet Robert Walters.

La reprise de l’immobilier et le succès constant des commerciaux

Si  les fonctions commerciales sont les plus pourvoyeuses d’offres (107 983), trois autres secteurs se distinguent par une croissance significative.

En tête, l’immobilier, qui affiche une augmentation de 39%. Porté par un redémarrage de l’activité en promotion immobilière dans le résidentiel, ce marché enregistre une recrudescence des besoins en acquisition et en asset management.

La Supply Chain connaît également une progression de 9% qui s’explique par la volonté de recruter des profils calibrés pour optimiser les circuits complexes de distribution. Enfin, les RH suivent de près, avec une hausse de 7.5% du fait de la nécessité de structurer les équipes pour mettre en place une politique de talent management plus efficace.

Les régions : moteurs d’emploi

Lyon et Lille affichent une progression trimestrielle de 14.5% et de 11.5%, marquant le pas sur une capitale en berne (+0.5%). Ces hausses sont confortées par la variation enregistrée d’une année à l’autre : depuis le 2ème trimestre 2014, Lyon et Lille ont respectivement connu une augmentation de 37.5% et de 59% des volumes d’offres d’emploi.

La ville phare de la région Rhône-Alpes profite plus que jamais de son attractivité en termes de salaire, de contenu de mission et d’équilibre vie professionnelle/vie privée. Ce phénomène d’aspiration touche avant tout les ingénieurs (+25%) et les fonctions RH (21.5%) mais aussi les profils Marketing (+21%) et IT (+18.5%).

Les sociétés de la région (pharma, high tech, distribution) sont prêtes à investir sur leur image marque employeur, maintenant que leur business est installé et reconnu, alors que les candidats, eux, se montrent plus ouverts à la mobilité régionale. Même tendance à Lille, qui enregistre une hausse similaire sur les mêmes fonctions.

En résumé

Un volume d’offre d’emploi constant entre les premier et second trimestres 2015, mais qui s’inscrit dans une tendance haussière par rapport à 2014.

L’emploi en France affiche un dynamisme en dehors de Paris, grâce à la compétitivité de certaines régions.

Cette hausse de la mobilité profitera au marché de l’emploi.

Conseil en

recrutement 

Read more »