Projets de cessions, BPO et digitalisation… La transformation des entreprises industrielles a perduré pendant la crise

La pandémie n’a pas empêché les entreprises de poursuivre les transformations déjà entamées avant la crise, et ce même pendant le confinement strict du mois de mars 2020. Résultat, les missions en management de transition se sont multipliées en 2020, pour accompagner les entreprises dans ces transformations et leur permettre d’avancer dans un monde du travail inévitablement au ralenti.

Poursuivre sa transformation malgré la crise, un enjeu pour les entreprises industrielles

Chez Robert Walters en 2020, 27% des missions en management de transition dans l’industrie ont concerné des projets de transformation. En effet, malgré les effets de la crise, un grand nombre d’entreprises industrielles ont poursuivi des cessions d’activités en cours ou des projets de changements d’ERP déjà initiés au niveau mondial.

Par ailleurs, lors de la seconde partie de l’année, les projets liés aux BPO (Business Process Optimisation) se sont multipliés dans l’industrie : les entreprises, tirant le bilan du premier confinement, ont commencé à revoir leurs processus en interne pour les rendre plus fluides. La question de l’agilité a été un enjeu majeur dans la quasi-totalité des projets de transformation.

Maîtriser la data, moderniser les outils de production : l’industrie rattrape sa dette technologique

En tendance de fond, et sans lien direct avec la crise sanitaire, la digitalisation des entreprises s’est poursuivie, accélérée par la révolution de la Data. Dans l’industrie notamment, on a assisté ces dernières années à une émergence des enjeux liés à la maîtrise des données, avec des questions réglementaires et juridiques mais aussi business. La donnée est devenue une nouvelle ressource. Dans l’industrie pharmaceutique, la propriété intellectuelle et l’administration des données sont même devenues l’un des premiers métiers du secteur, pour répondre aux enjeux de traçabilité des médicaments notamment.

Enfin, la modernisation des outils de production et l’émergence de l’industrie 4.0 ont généré des projets d’innovation de plus en plus importants dans les entreprises du secteur et sur toutes les chaînes de production. Hormis dans l’automobile, l’aéronautique et la pharmaceutique, traditionnellement innovantes, beaucoup d’autres industries avaient longtemps considéré l’informatique comme un centre de coût et accumulent un retard lié au défaut d’investissement sur leurs outils informatiques.

Cette dette technologique a rendu certaines entreprises industrielles (notamment les plus traditionnelles ou les petites structures familiales) particulièrement vulnérables à la crise, accélérant de fait leurs projets de transformation.

« Face à la crise et à l’émergence de la cyber-criminalité, les entreprises industrielles qui avaient sous-investi dans leur système d’information se retrouvent aujourd’hui confrontées à des chantiers très importants et ont nécessairement une dette technologique à adresser. » commente Fabien Triaire, Associate Director Robert Walters Management de transition

Miriam Louzado de Sousa | Directrice EMEA Eaton | Robert Walters Management de Transition

Vous envisagez de faire appel à un manager de transition pour mener un projet de sein de votre entreprise ? Contactez-nous.