Devenir consultant en recrutement : le parcours de Félicité 

Félicité de Basquiat | Senior Consultant | Management de transition | Robert Walters

Senior Consultant au sein de la division Ressources Humaines en Management de Transition chez Robert Walters, Félicité de Basquiat a rejoint nos équipes en 2016 après une carrière dans les ressources humaines.

Spécialiste dans le conseil en transition professionnelle, elle accompagne désormais nos clients dans leurs repositionnements stratégiques et leurs projets de transformation RH. Retour sur son parcours et sur les raisons qui l’ont amené à devenir consultant en recrutement.

Quel a été ton parcours avant d’intégrer le cabinet ?  

Je suis diplômée d’un Master en Ressources Humaines de la Faculté des Sciences Sociales et Économiques (ICP). Après 7 ans passés au sein d’un cabinet de conseil RH (BPI Groupe), tout d’abord en tant que consultante dans le cadre de projets de transformation (restructuring et change management), j’ai intégré la Direction des Ressources Humaines de ce même cabinet. Ces années m'ont permis d’appréhender les problématiques rencontrées par les entreprises liées aux différentes mutations économiques et organisationnelles.

C’est en 2016 que j’ai rejoint Robert Walters au sein de la division Management de Transition, qui avait pour objectif de développer la practice Ressources Humaines.
J'ai relevé ce challenge en apportant de nouvelles collaborations avec les entreprises et suis devenue référente puis responsable de cette practice. Après plus de cinq années passées auprès de nos clients à les accompagner, les besoins se font plus nombreux. C'est dans ce cadre que l'équipe spécialisée en ressources humaines s'agrandit.

Quel est l’aspect que tu préfères dans ton métier ?

J’aime beaucoup l’aspect humain de mon métier, associé à la notion de service client. J’apprécie échanger avec mes clients, gagner leur confiance et ainsi les accompagner et les épauler au mieux dans leurs projets stratégiques à forts enjeux. C’est la même chose avec mes candidats, avec qui j’échange quotidiennement et tisse des liens forts.

Ce métier me permet ainsi de faire régulièrement de nouvelles rencontres prometteuses et de créer des relations qui s’inscrivent dans la durée, aussi bien avec mes clients qu’avec mes candidats. La notion de service client interne et externe fait encore plus partie de mon ADN aujourd’hui.

Quels sont les pré-requis pour rejoindre ton équipe en tant que consultant RH ?

Pour réussir dans ce métier, il faut aimer les rencontres, être convaincu que les ressources humaines ont un rôle d’accompagnement stratégique pour la pérennité du business des entreprises et être dans un état d’esprit positif afin d’être force de proposition pour nos clients. Le réseau de candidats et de clients est également très important : il faut savoir le créer, le développer, le fidéliser, mais surtout le faire fonctionner à bon escient.

Robert Walters est un groupe international rayonnant dans plus de trente pays, et dont la diversité fait partie de son ADN. Il lui tient à cœur de s'assurer du bien-être de ses collaborateurs. Chacun peut y trouver sa place, dès lors que l'envie de réussir est présente.

En quoi le fait de venir du milieu opérationnel fait la différence auprès de tes clients et candidats ?

Avoir un bagage opérationnel avant d’intégrer Robert Walters permet d’avoir une compréhension plus rapide du quotidien de nos clients et candidats et de leurs enjeux stratégiques. Nous pouvons ainsi être plus facilement force de conseils et de propositions pour les accompagner dans leurs projets. 
Notre métier demande une forte réactivité auprès de nos clients, la connaissance du milieu des ressources humaines est donc un plus.

Ce métier vous intéresse ? Envoyez votre candidature via le formulaire ci-contre.

Ce métier vous intéresse ?

Contactez notre équipe Talent Acquisition via le formulaire ci-dessous.