Devenir consultant en management de transition : le parcours de Lionel

Lionel Soubie | Senior Advisor | Management de transition | Robert Walters

Issu d’un parcours industriel de près de 30 ans, Lionel Soubie a rejoint la division Management de Transition du cabinet Robert Walters pour contribuer au développement de l’activité Opérations/Engineering.

Il revient sur les raisons qui l’ont poussé à changer de carrière et à se tourner vers le Conseil en Management de Transition. 

Quel a été ton parcours avant d'intégrer le cabinet Robert Walters ?

Ingénieur de formation, j’ai plus de 30 ans d’expérience opérationnelle sur le terrain. J’ai passé la première moitié de ma carrière dans le secteur automobile, au sein des entreprises Faurecia et Valeo, qui ont été d’excellentes écoles, notamment grâce à leurs SPV (Système de Production Valéo) et FES (Faurecia Excellence System). J’ai ensuite voulu évoluer vers un univers moins touché par le contexte économique, et au pouvoir d’investissement plus fort, et ai donc rejoint le groupe industriel américain Stanley Black & Decker, dans lequel je suis resté 13 ans. D’abord directeur de site, j’ai ensuite évolué vers des postes de direction supply chain à l’échelle nationale, puis européenne. Après cette expérience, j’ai intégré un pureplayer du B2B en tant que COO, où mes fonctions étaient étendues, au-delà des opérations, à la partie informatique, ainsi qu’à la partie HSE et RSE. 

J’ai mis un terme à cette dernière expérience car elle ne correspondait plus à mes valeurs, et au fil de mes rencontres, j’ai décidé de changer de métier. J’ai ainsi découvert la division Management de Transition du cabinet Robert Walters, au départ en tant que candidat, puis c’est au fil des discussions que j’ai décidé de rejoindre le cabinet. Désormais Senior Advisor depuis 2021, je participe au développement de la practice Opérations du cabinet et accompagne chaque jour mes clients et managers au fil de leurs missions.  

Pourquoi as-tu choisi le Management de Transition ?

Je n’avais jamais envisagé une carrière au sein d’un cabinet de recrutement, mais l’opportunité s’est présentée à moi et j’ai voulu relever ce nouveau challenge. Je n’avais pas de notions commerciales dans mon bagage professionnel, mais j’ai vu en cette opportunité l’occasion d’étendre mon champ de compétences, tout en mettant à profit mon expérience acquise au fil des années. 

De plus, j’ai toujours eu la fibre d'un leader, et si je craignais de perdre cet aspect en rejoignant le cabinet Robert Walters, je me suis vite rendu compte que je pouvais développer cette relation avec les managers de transition que j’accompagne au quotidien. Ainsi, je retrouve cette richesse des échanges, du partage, et je prends toujours autant de plaisir dans les relations humaines que j’entretiens avec mes managers, ainsi qu’avec les membres de mon équipe.  

J'apprécie particulièrement la variété des missions, des domaines, et des managers que je rencontre : je peux passer d’un profil de BPO à celui de DG du jour en lendemain, et c’est ce qui me stimule d’autant plus. 

Ce métier a également beaucoup de sens, socialement parlant : chaque jour, j’ai la possibilité de proposer à des managers de nouvelles missions dans lesquelles ils trouveront du sens et s’épanouiront. De l’autre côté, j’aide mes clients à rencontrer les bons managers, qui sauront les aider dans leur situation d’urgence. Ce poste a un aspect social très valorisant.

En quoi le fait de venir du milieu opérationnel fait la différence auprès de tes clients et candidats ?

Le fait d’avoir travaillé 30 ans dans le milieu opérationnel me permet d’avoir de la légitimité avec les clients que je rencontre. En effet, je connais leurs problématiques et les mécanismes en jeu, je peux donc facilement me projeter, et leur poser les bonnes questions. Ainsi, j’identifie facilement et rapidement les managers de transition idéaux pour ces missions. 

J’ai découvert la dimension commerciale de ce métier en intégrant le cabinet, et cela s’acquiert naturellement au fil des échanges avec mes clients et managers. J’ai pu mettre à profit mes soft-skills acquises au cours de ma carrière, comme le sens de l’écoute, la patience et la pugnacité. En effet, certaines missions peuvent s’étaler sur plusieurs semaines, mais il ne faut jamais lâcher, être agile et rebondir. On ressent beaucoup de satisfaction lorsque l’on parvient à trouver le bon manager pour la bonne mission, et que le problème de notre client est résolu. Win win win ! 

Il est cependant possible de connaître l’échec, mais il y a toujours un enseignement à en tirer : aller plus loin dans la connaissance du manager de transition, élargir le scope de recherches, affiner le brief, etc. Il faut toujours chercher à améliorer sa pratique. 

Si tu devais convaincre une personne de nous rejoindre en tant que consultant, que lui dirais-tu ? 

J’insisterais sur la plus-value de ce métier : les professionnels qui feront le choix de rejoindre un cabinet de recrutement n’ont rien à perdre, au contraire. Ils conserveront leur savoir-faire, leur savoir-être, et développeront d’autres compétences. Contrairement à l’industrie où l’on évolue quotidiennement dans le même contexte, chez Robert Walters Management de Transition, tous les jours sont différents. Nous travaillons au service d’une cause qui est importante, et avons avec nos clients et managers une relation tripartite très forte : lorsqu’un manager est satisfait de sa mission et que le client est parvenu à résoudre son problème, alors je suis content. 

Je ne regrette absolument pas mon choix : je m’épanouis tous les jours et prends beaucoup de plaisir à échanger avec mes clients et managers. Je prends également beaucoup de plaisir à évoluer au sein de notre équipe en pleine croissance, qui se développe et grandit tous les jours, permettant un enrichissement mutuel. 

Nous avons la chance de travailler en tant qu’intra entrepreneurs au sein d’un Groupe international, et avons un réel esprit d’équipe entre collaborateurs. Le fait d’être quasiment tous issus du milieu opérationnel nous soude d’autant plus, et nous prenons plaisir à être ensemble, à échanger et à partager nos expériences. 

Ce métier vous intéresse ? Envoyez votre candidature via le formulaire ci-contre.

Ce métier vous intéresse ?

Contactez notre équipe Talent Acquisition via le formulaire ci-dessous.

Notre expertise dans l'industrie 

»