Les dernières tendances du management de transition

immeuble vert

Le management de transition est un marché concurrentiel qui a connu une forte affluence de candidatures, tous secteurs confondus, en 2015. En IT comme en finance, le volume de missions a augmenté suite à la reprise des projets SI autour de la réorganisation des entreprises et de leur transformation digitale.

Tendances 2016

La banque et l’assurance seront encore des secteurs porteurs. Les expertises en fiscalité, comptabilité et consolidation seront très prisées. Les profils financiers et les métiers de l’ingénierie ayant une bonne maîtrise de l’anglais et des projets internationaux auront des perspectives de missions en Allemagne, aux Etats-Unis et en Asie (Thaïlande, Chine) notamment. En dehors des expertises pointues, les managers de transition pourront s’attendre à une relative stagnation des salaires.

ASSURANCE

Face aux nouvelles contraintes réglementaires que sont Solvency II et la loi ANI (Accord National Interprofessionnel) le secteur de l’assurance a besoin de recourir à des expertises ciblées. Ainsi, les acteurs de ce marché demanderont à être accompagnés notamment sur les fonctions supports : responsable financier, directeur des opérations, RH business partner et fiscaliste.

BANQUE

Avec la mise en place du nouveau cadre légal (Bâle III), les banques doivent entamer une nouvelle transformation. Dans une optique de réduction de coûts, le management de transition apparait comme une solution adaptée pour optimiser la réorganisation des réseaux de distribution. L’harmonisation de la stratégie commerciale et les nouveaux canaux d’approche client seront des sujets stratégiques. Les experts risk, compliance, ressources humaines accompagnement de la transformation seront plébiscités par les banques.

FINANCE

La recherche de managers de transition ayant une expérience dans l’accompagnement du changement a augmenté avec le nombre de programmes de restructuration et de LBO que traversent les entreprises. Cela se traduira vraisemblablement par une pénurie de candidats en 2016. Les profils spécialisés en direction financière, audit, consolidation, comptabilité et fiscalité seront les profils les plus demandés. Cette année, nous nous attendons également à voir davantage de managers de transition venant d’entreprises françaises partir sur des missions aux Etats-Unis, en Russie et en Asie.

IMMOBILIER

Le secteur bénéficie quant à lui d’un regain d’appétit notamment sur le tertiaire avec le retour des investisseurs étrangers à Paris et en régions. Cet engouement génère un besoin accru de responsables asset management et de directeurs immobiliers pour définir de nouveaux schémas directeurs.
Les spécialistes asset management, fund management et fonctions supports (finance, maîtrise d’ouvrage, droit immobilier) seront sollicités. Nous nous attendons aussi à un rebond dans le retail qui devrait bénéficier de la reprise de la consommation des ménages.

INGÉNIEURS

En 2015, les managers de transition ont été prisés par de nombreuses entreprises, notamment dans le secteur automobile où ils ont occupé la direction de sites ou de la supply chain. Cette année, les programmes de qualité et de lean manufacturing dans le secteur aéronautique conduiront encore les entreprises à rechercher des compétences dans l’amélioration continue. Nous verrons aussi le renforcement du besoin d’accompagnement dans les entreprises dans les domaines de l’environnement, de l’énergie et des transports. 2016 devrait voir une augmentation significative du nombre de managers de transition au sein des fonds d’investissement qui mettront l’accent sur les professionnels possédant une solide expérience en management, en direction de site et en gestion de projets d’envergure.

IT

Le recours aux managers de transition s’est étendu en 2015 sous l’impulsion de sociétés cherchant à être accompagnées dans leurs plans de transformation digitale ou dans l’externalisation de leur infrastructure IT. Cette situation a en effet profité aux professionnels les plus opérationnels, et ceux capables de s’adapter et de s’impliquer complètement dans leurs missions. En 2016, les talents qui feront la différence sauront porter des projets critiques et prouveront que la fonction IT dépasse les silos d’une organisation. Parmi les compétences les plus prisées cette année, citons la capacité à remettre à plat la politique de sourcing, à orienter une stratégie ERP et à déployer des solutions logicielles spécifiques à un secteur.

JURIDIQUE & FISCAL

Dans le domaine juridique et fiscal, les managers de transition possédant une expérience dans les fusions-acquisitions, la mise en place de documentation de prix de transfert et les audits fiscaux ont été les plus demandés en 2015. Avec une année 2016 qui apporte son lot de contraintes réglementaires dans de multiples secteurs, nombreuses seront les entreprises qui feront appel à des experts en fiscalité pour les accompagner sur des sujets techniques et/ou nouveaux, qu’il s’agisse d’accompagner des opérations de haut de bilan avec des rapprochements, de procéder à la refonte de processus, ou de gérer des problématiques de CBCR (country by country reporting) par exemple.

RESSOURCES HUMAINES

Le management de transition dans les ressources humaines a été marqué par deux tendances en 2015. D’une part, les entreprises industrielles ont eu recours à cette solution pour les aider à gérer les relations sociales après des phases de restructuration. L’autre grand mouvement a consisté à confier les fonctions support – y compris l’administration de la paie et du personnel – à des managers de transition.
En 2016, les structures industrielles feront plus encore appel à des experts en accompagnement du changement et en gestion de projet RH dans l’optique d’améliorer leur compétitivité et de fluidifier leurs opérations.

Retrouvez nos offres d'emploi en management de transition

Conseil carrière 

Read more »

Dernières offres d'emploi publiées