Le marché de l'emploi : immobilier et construction

Salle information avec des gens qui travaillent

Marché 2017

Les volumes de recrutement dans le secteur de la promotion résidentielle ont été très élevés en 2017. Les recrutements ont encore été nombreux sur les métiers du développement foncier et se sont fortement accentués à partir du deuxième semestre sur les métiers du montage d’opérations/programmes et en direction technique. Nous avons également observé un retour des recherches dans la promotion tertiaire au second semestre.

Nous avons clairement constaté la poursuite de l’inflation sur les rémunérations chez les promoteurs immobiliers, a minima de 10-15%.
La conjoncture fut aussi excellente pour les métiers liés à la gestion d’actifs, Asset Manager et Property Manager notamment. Les recherches en Acquisition/Cession/Arbitrages n’ont pas faibli non plus.

Le secteur de la construction a quant à lui connu une véritable explosion de la demande de candidats et des créations de poste sur toute la France en production en entreprise générale B&TP et en bureaux d’études. Nous avons également noté une légère inflation de salaire sur ces postes, mais pas encore de répercussion tangible du déséquilibre offre-demande.

« Nous devrions connaître une situation de plein emploi dans le secteur de la construction en 2018 »

Tendances 2018

Le turnover élevé, déjà constaté en 2017, se poursuivra en 2018, en particulier sur les fonctions top et middle management. La demande restera constante en investissement toute classe d’actifs et en asset management.
Le regain de confiance permettra au marché de se développer, et le contexte restera favorable aux candidats qui seront encore courtisés par les entreprises.

La construction bénéficiera largement de la reprise de l’activité générale : la demande s’intensifiera sur tous les métiers de la maîtrise d’œuvre d’exécution, en conception et réalisation.
Des problématiques fortes d’aménagement urbain et d’importants contrats d’infrastructures comme le Grand Paris ou les Jeux Olympiques de 2024 profiteront également au secteur.
Cette croissance entraînera une pénurie des profils cadres ainsi qu’une inflation des salaires pouvant aller de 6 à 10% d’augmentation par an. Nous devrions connaître une situation de plein emploi dans le secteur de la construction en 2018.

Intéressé par le marché de l'emploi cadre ? Découvrez l'ensemble de notre étude par spécialisation et par région. Vous pouvez également consulter nos opportunités de postes en immobilier & construction.

homme-telephone

Conseil 

en recrutement

Nos offres d'emploi 

Read more »

Devenez consultant
en rerutement 

Read more »

Etude de rémunération 

Read more »