Entretien d'embauche : les questions pièges

personnes-qui-marchent

L’entretien de motivation est un passage obligé avant de décrocher un emploi. Si l’exercice a tendance à rester  consensuel, il arrive que le recruteur soit déroutant. Petit aperçu des sujets décalés traités en entretien.

La culture générale

Au-delà de votre parcours, le recruteur peut être amené à tester votre niveau de culture générale. Qu'il s'agisse d’un concept de la vie économique, d’un fait saillant de l’histoire de France, du nom d’une œuvre littéraire, de la capitale d’un pays, etc.

La perception de soi-même

Les recruteurs apprécient les jugements objectifs. S’il est facile d’en avoir sur des sujets qui ne nous concernent pas, l’exercice devient plus ardu quand la question nous est directement liée. Aussi, vous devez être prêt à répondre à : « Que disent vos amis de vous ? ». Cette question permet au recruteur de voir quelle image vous pensez donner de vous à votre entourage, qu’il soit professionnel ou personnel. Le témoignage rapporté correspond-il à l’idée que le recruteur se faisait de vous jusque-là ?

Au-delà de votre parcours, le recruteur peut être amené à tester votre niveau de culture générale.

Il ne faut ni être trop élogieux – au risque de passer pour une personne présomptueuse, ni être trop mesuré – au risque de passer pour une personne qui manque de confiance en elle. Ce qui compte le plus, c’est l’adéquation entre ce que vous dîtes et la perception que le recruteur a de vous. Alors un conseil : portez une attention toute particulière aux différentes expressions et émotions qui traversent le recruteur. C’est déjà un premier indice pour vous aider à fournir une réponse satisfaisante.

Faire le point

Quand un recruteur rencontre une personne qui a eu plusieurs expériences professionnelles, il sera tenté de lui demander où elle en est aujourd’hui dans sa carrière. Ne soyez pas surpris par cette question qui n’a rien d’intrusif. Elle sert simplement d’indicateur sur la manière dont vous construisez votre réflexion sur vous-même : avez-vous réussi à prendre du recul ? Êtes-vous objectif sur votre parcours, vos points faibles et vos points forts ?

Tester l’esprit d’équipe

Si vous avez indiqué dans votre CV que vous aimiez les sports collectifs comme le football, le handball, le basket, etc., cela risque d’attiser la curiosité du recruteur. Il pourra vous interroger sur le poste que vous occupez sur un terrain : gardien ? Défenseur ? Attaquant ? Le choix de votre poste en dira long sur vous. Les hobbies sont un excellent moyen de saisir la personnalité du candidat. Enfin, si vous préférez les sports individuels ou même, si vous n’aimez pas le sport, rien de grave : il ne tient qu’à vous d’expliquer vos choix.

La logique

Qui ne vous a jamais posé une question de logique ? Cela arrive dans la vie de tous les jours. Combien de fois les aiguilles d’une montre se chevauchent-elles dans une journée ? Pourquoi ne peut-on pas faire du feu sur la lune ? Quelle est la vitesse du son dans le vide ? Vous n’êtes pas obligé d’avoir une réponse à tout. Le recruteur testera moins votre exactitude que votre façon d’aborder une question piège. Comment réfléchissez-vous ? Avec pragmatisme, fantaisie, débrouillardise ? Quand vous ne connaissez pas la réponse, cherchez-vous à comprendre ou abandonnez-vous vite ?

Créez

une alerte emploi

Read more »

Dernières offres d'emploi publiées