Devenir consultant en recrutement : le parcours d'Ilann

devenir consultant en recrutement

Manager au sein du cabinet Robert Walters, Ilann est à la tête d’une équipe de cinq consultants en recrutement, tous experts dans le domaine de la finance.
Ce toulousain de 32 ans a intégré le cabinet de recrutement anglo-saxon en janvier 2017 après avoir occupé les fonctions de trésorier, de contrôleur financier ou encore d’auditeur interne dans de grands groupe tels que Pernod Ricard et Bouygues Construction. Il revient sur son parcours et sur les raisons qui l’ont amené à changer de métier, à changer de vie. 

  • Quel a été ton parcours avant d’intégrer le cabinet Robert Walters ?

Après avoir obtenu un Master 2 spécialisé en Finance délivré par Toulouse Business School, je suis parti en Colombie pour réaliser un double diplôme. C’est en Amérique du Sud que j’ai débuté ma vie professionnelle en tant qu’analyste financier dans une société située à Medellin.

A mon retour en France en 2013, j’ai rejoint une entreprise industrielle cotée à l’international dans laquelle j’ai réalisé un parcours de carrière sur différents postes en finance.

  • Pourquoi avoir fait le choix de changer de métier ? 

Après avoir travaillé plus de sept ans dans la finance, j’ai découvert le métier de consultant en recrutement grâce à un ami. Totalement séduit par cette fonction qui allie aspect commercial et aspect humain, j’ai postulé chez Robert Walters en ayant conscience que je garderai un lien avec mon domaine d’expertise, la finance. 

La soif de nouveaux challenges, la volonté de sortir de ma zone de confort et surtout d’acquérir de nouvelle compétences, notamment commerciales et managériales, m’ont motivé à sauter le pas. L’accompagnement des new joiners prévu par Robert Walters a très vite occulté mes appréhensions. Pendant plus de deux mois, l’ensemble des managers organisent et participent à des MasterClass, déjeuners, et training afin de transmettre au mieux les clés du succès aux nouveaux consultants. 

L’environnement bienveillant et dynamique de Robert Walters m’a permis d’évoluer rapidement au poste de manager au sein de la division finance, seulement trois ans après mon arrivée. Le secret ? Travailler certes, prendre du plaisir surtout.   

  • Existe-t-il une journée type de consultant en recrutement ? 

Heureusement, non ! Les missions du consultant en recrutement sont très variées et elles évoluent au fil des années d’expérience. C’est un métier de terrain qui implique des déplacements réguliers, à la rencontre des candidats, des clients et des prospects. Comprendre les enjeux et les problématiques de chacun est indispensable pour mener à bien notre mission. Chaque journée est différente et apporte son lot d’émotions, la meilleure étant la satisfaction de trouver le candidat idéal pour notre client et le poste le plus adapté pour notre candidat.  

Alors vous aussi, ce métier vous intéresse ? Rejoignez-nous.

VIDÉOS :
Devenir consultant en recrutement 

Read more »

Nous rejoindre 

Read more »

Nos actualités 

Read more »

Nos offres en interne 

Read more »

Nous connaitre 

Read more »

Dernières offres d'emploi publiées